Château Bel Air à Belvès de Castillon – la Chine l’inaugure

Fronsac-carte-libourne-lemaire-hebdo-vin-chine
Fronsac et Canon Fronsac – appellations de Bordeaux et la Chine
20/09/2017
Richelieu-Chai-lemaire-hebdo-vin-chine
Château Richelieu à Fronsac – la Chine inaugure son chai
20/09/2017

20 09 17 – Château Bel Air a été inauguré en grandes pompes le 18 septembre 2017. Son achat par Golden Field avait été annoncé le 20 janvier 2017 par l’agence immobilière Maxwell-Baynes Vineyards

Inauguration de Château Bel Air à Belvès de Castillon
Propriétaire : Golden Field présidée par Cheng-Chang Lu, alias Stephen Lu

Golden Field et Cheng-Chang Lu

Golden Field est une multinationale agro-alimentaire, spécialisée dans l’alimentation de bien-être, à Shanghai, Pékin, Taiwan et en France. Elle compte 60 000 salariés dans le monde qui écoulent ses produits dans 4 000 restaurants et épiceries notamment en Chine et à Taïwan, et une des plus grandes boutiques en ligne de 30 millions de membres. Stephen Lu en photo ci-dessous.

Bel-air-chateau-stephen-lu-lemaire-hebdo-vin-chine

« Entre 2015 et 2016, je suis venu en France une dizaine de fois et j’ai visité 37 châteaux sur la rive droite, la rive gauche et dans l’Entre-Deux- Mers, explique Stephen Lu. J’ai formé une équipe chargée de les évaluer et de les comparer. Au final j’ai estimé que le vin de château Bel Air correspondait aux attentes des consommateurs asiatiques.»
Diplômé d’un doctorat en gestion agricole de l’université Taïwan de Taïpei, il connaît les aléas et imprévus qui rythment la viticulture : « je suis conscient que la météo a beaucoup d’impact sur la production du vin. On ne peut pas attendre un retour sur investissement comme dans un autre secteur. Les investisseurs étrangers doivent comprendre que faire du vin ce n’est pas facile, que c’est beaucoup de travail et beaucoup d’investissement. Avant tout il faut respecter la terre», disait-il à Colette Goinère de Vitisphère.

Château Bel Air

Près de Bordeaux, le château date de 1627 ; il a été restauré au XVIIIème siècle puis en 2017 par Golden Field.
Patrick David, le vendeur, l’avait acheté en 1993 et avait investi pour améliorer l’exploitation agricole et la résidence principale.
Le domaine viticole a 55 hectares de vignes : 80% en merlot et 20% en cabernet franc. Ses vins sont en AOC Castillon Côtes de Bordeaux. Il a été choisi pour son remarquable terroir et son volume de production.
L’équipe française en place a été maintenue et elle sera renforcée pour les exportations vers les marchés asiatiques. Stephen Lu a déclaré : « Nous exporterons au Japon, au Taiwan, en Chine et dans les pays d’Asie du Sud-Est pour tirer le meilleur parti des réseaux que nous avons su développer là-bas. Nous souhaitons poursuivre dans la tradition de la culture du vin français et ouvrir une nouvelle page de l’histoire de Château Bel Air.» Stephen Lu évoque les investissements réalisés dans la rénovation de la propriété, dans le renouvellement du matériel, et dans l’élaboration d’une nouvelle gamme de vin baptisé Horse N° 1.
Stephen Lu a embauché en juin 2017 Maurice Chia Wen, une franco taïwanaise, trilingue : « j’ai été recrutée pour établir une très bonne communication et une très bonne gestion entre la maison mère et le château. Je mets du liant et j’explique beaucoup les mentalités qui peuvent être différentes » indique-t-elle à Vitisphère. Et de confier : « au château Bel Air, les salaires ne sont jamais versés en retard ».

L’Inauguration le 18 septembre 2017

« De nombreux institutionnels étaient invités, comme le maire Daniel Fenelon, Hervé Grandeau pour la Fédération des Grands Vins de Bordeaux, mais aussi une dizaine de médias comme le Figaro, Arte ou encore Decanter » indiquait Jean-Pierre Stahl de France 3. L’intérieur du château a été entièrement restauré par un architecte et des entreprises locales, décoré de quelques antiquités. « Ce jour est un grand jour que j’apprécie. On a tout gardé ici et refait la décoration. C’est un endroit spécial. J’adore la France, j’adore Bordeaux » lui a confié Stephen Lu.
Li Lijuan a chanté pour l’occasion ; elle était accompagnée pour la 1ère fois par un orchestre de 17 musiciens le FD Band ; Lili est conseillère en vente de propriétés viticoles à Bordeaux avec Maxwell-Baynes Vineyards.

Bel-air-chateau-decoration-lemaire-hebdo-vin-chine

Les témoignages

« Il faut se réjouir de ces nouveaux venus, ce sont des locomotives, confiait à Jean-Pierre Stahl Daniel Fenelon, le maire de Belvès-de-Castillon, lui-même viticulteur ; on souffre depuis la grêle, le gel encore aujourd’hui, je pense qu’on a besoin de gens pour redynamiser nos appellations, qui finalement ne se portent pas trop trop bien »
« C’est une propriété que j’ai gardée 24 ans et si j’ai pris la décision de la vendre, c’est que je n’avais pas d’enfant pour prendre la suite et j’arrive à un âge où il faut se poser les bonnes questions, a dit Patrick David ancien propriétaire à Jean-Pierre Stahl. Je suis très heureux de l’avoir vendu à ce groupe car ils ont des moyens suffisants pour valoriser le château ». Il continuera à conseiller Stephen Lu et le domaine durant 2 ans.

Le Château est à 60 kms à l’Est de la ville de Bordeaux.

Photos © Jean-Pierre Stahl / France 3. Voir son reportage

Bel-air-chateau-inauguration-lemaire-hebdo-vin-chine

le Vin, le Rouge, la Chine

Edition n°12
Les 146 vignobles français achetés par les Chinois sont décrits : 138 Châteaux de Bordeaux, 6 vignobles en France, 2 Maisons de cognac.
Pourquoi ces vignobles sont-ils en vente ? Pourquoi les Chinois les achètent-ils ?
250 pages et 350 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset.
Version numérique en PDF mise à jour au quotidien, et sa version papier en librairie mise à jour tous les 3 mois sont en vente sur ce blog et sur le site www.levinlerougelachine.com

 

1 Comment

  1. C’était une belle fête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Contenu protégé