Château Loudenne, sa résurrection franco-chinoise

Centre-Pompidou-Beaubourg-Shanghai-lemaire-hebdo-vin-chine
Le Centre Pompidou à Shanghaï
20/01/2019
Wang-Yi-Jean-Yves-Le-Drian-lemaire-hebdo-vin-chine
Emmanuel Macron reçoit le chef de la diplomatie chinoise
27/01/2019

26 01 19 – Château Loudenne est désormais détenu par le groupe de spiritueux chinois Kweichow et la maison Camus Wines & Spirits

Château Loudenne, sa résurrection franco-chinoise

Le Groupe Moutai et sa filiale Kweichow

Moutai est basé dans la province de Guizhou. Connue pour son alcool blanc de sorgho, la société s’est diversifiée vers le marché du vin depuis juillet 2002.
Kweichow possède plusieurs hectares de vignes à Changli ; Huaili Zhong est le président de cette filiale : « Notre vin sera aussi élégant et aussi bon que notre liqueur, dit-il.  Les meilleurs vins se font uniquement avec les meilleures vignes. Nous nous orientons vers le marché international pour le faire connaître. Et nous espérons faire apprécier nos alcool.»

Kweichow a acheté Château Loudenne en avril 2013. En 2014, le château a fait parler de lui pour avoir enfreint le Code du travail ; il a été en redressement judiciaire. Fin 2015, les retards de paiements des salaires, les difficultés et lenteur des échanges avec le propriétaire chinois ont excédé la déléguée syndicale qui a multiplié ses actions. En 2016, Kweichow a fait appel à la Maison Camus qui deviendra copropriétaire de Château Loudenne.

La Maison Camus

Cyril Camus est le président du groupe Camus. Patrick Léger le Directeur Général a eu la tâche de faire renaître ce château mythique. Son Directeur, Philippe de Poyferré, a été nommé à l’automne 2018 pour piloter la résurrection du château ; il remplace Guy Durand-Saint-Omer.
Le groupe Moutai est devenu la 2ème marque de spiritueux mondiale. C’est à la Maison des cognacs Camus que le groupe chinois a confié la responsabilité de faire connaître son baïju en dehors de la Chine il y a plus de 10 ans. Camus Wines & Spirits garantit dorénavant la distribution exclusive de Loudenne dans le monde, avec une vraie vision de l’avenir du Château et de son identité.

Loudenne-chateau-lemaire-hebdo-vin-chine

Château Loudenne

Dans le Médoc, à 18 kms de Pauillac, cette magnifique chartreuse est en bordure de Gironde ; elle est appelée le ‘’château rose’’ pour la couleur de ses pierres et pour sa roseraie. Entourée de 132 hectares, ses 62 hectares de vignes produisent des vins en appellation Médoc ; il reste classé Cru Bourgeois.

Au milieu du XVIIème siècle, les Verthamond de Marcellus, aristocrates et notables bordelais, choisissent ce site exceptionnel pour édifier ce petit château aux proportions harmonieuses, destiné à la villégiature familiale et aux réceptions. Château Loudenne est ainsi crée. Walter et Alfred Gilbey achètent le château en 1875 ; ces marchands de vin de Londres ont fondé la société renommée des Gilbey’s Gins. Ils restructurent et amplifient le vignoble de Loudenne avec 50 hectares qui produisent du vin rouge. Les vents marins favorisent la maturation du raisin ; les tourelles, aux sommets des croupes graveleuses, sont des signes extérieurs de richesse et annoncent surtout ce domaine aux bateaux qui naviguent sur la Garonne. Le petit port privé permet les expéditions de tous les vins collectés dans la région, par le fleuve vers les comptoirs de distribution des frères Gilbey. Des 1876, un nouveau chai à barriques est construit dans un style victorien par l’architecte bordelais Ernest Minvielle (1835-1906). En 1880, ils plantent 8,5 hectares de blanc, le 1er vignoble de vin blanc du Médoc. Le groupe Gilbey a été racheté par IDV International Distillers and Vintners en 1963, devenu ensuite Diageo, alors la plus importante entreprise mondiale sur le marché des alcools et spiritueux. Après 125 années de développement et d’entretien sans faille, Château Loudenne sera vendu,, en 2000, à la famille Lafragette, connue pour sa marque Alizé (un mélange de cognac et de jus de fruits exotiques). Jean-Paul Lafragette possédait deux autres châteaux dans la région des Graves., le château de l’Hôpital et le château de Rouillac. A cause de graves difficultés juridiques et financières, il a dû se séparer de ses propriétés en 2008, puis de Château Loudenne.

 

Les jardins de Château Loudenne

Ils mêlent les styles anglais et français, ses vergers et sa célèbre roseraie de roses anciennes et rares. Ils ont été créés au milieu du XIXème siècle par la famille de Marcellus. Pour IDV, Martin Bramford a restauré les jardins de 1968 à 1982. Ils sont agrandis en 1990 par l’architecte paysagiste bordelais Georges Paradot. Les jardins sont récompensés en 1999, 2004 et 2010 ; la Société d’horticulture de la Gironde les a classés comme jardins remarquables en janvier 2014.

En 1966, le seul vin blanc sec de l’AOC Médoc était élaboré au Château Loudenne ; nommé le Medulio, il était servi à l’apéritif.

C’est le cabinet d’avocat parisien Gide Loyrette Nouel qui a négocié la cession du château, ainsi que celles des châteaux Bernadotte et Viaud.

Château Loudenne 33340 Saint-Yzans-de-Médoc  Tél : + 33 (0) 5 56 73 17 80 / 88 contact@chateau-loudenne.com www.chateau-loudenne.com
En Chine : Moutai group 9F, NO 2 Yanwu street, Guiyang city, Guizhou Tél : + 86 851 6820678 globalmoutai@163.com www.moutaichina.com

le Vin, le Rouge, la Chine

Edition n°13
Les 166 vignobles français achetés par les Chinois sont décrits : 154 Châteaux de Bordeaux, 10 vignobles en France, 2 Maisons de cognac.
Pourquoi ces vignobles sont-ils en vente ? Pourquoi les Chinois les achètent-ils ?
255 pages et 350 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset.
Version numérique en PDF mise à jour au quotidien – 8€, et sa version papier en librairie mise à jour tous les 3 mois sont en vente sur ce blog et sur le site www.levinlerougelachine.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Contenu protégé