Emmanuel Macron reçoit le chef de la diplomatie chinoise

Loudenne-chateau-lemaire-hebdo-vin-chine
Château Loudenne, sa résurrection franco-chinoise
26/01/2019
aeroport-toulouse-chine-lemaire-hebdo-vin
Aéroport de Toulouse, les Chinois souhaitent revendre leur part
27/01/2019

27 01 19 – Le président français Emmanuel Macron s’est entretenu le 23 janvier 2019 à l’Elysée avec le conseiller d’Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi, alors que les deux pays célèbrent cette année le 55ème anniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques

Le président français, Emmanuel Macron, reçoit Wang Yi, le chef de la diplomatie chinoise

« La France attache une importance aux relations franco-chinoises et espère saisir l’occasion de cet anniversaire pour favoriser des échanges de haut niveau avec la Chine, approfondir la coopération mutuelle dans les domaines du commerce, des investissements, du nucléaire ou encore de l’aéronautique, et renforcer les échanges culturels, éducatifs et pour la jeunesse », a fait part le président français. « Les investissements des entreprises chinoises sont les bienvenus en France et l’Hexagone est prêt à renforcer ses échanges et sa coordination avec la Chine dans les affaires internationales et à préserver ensemble le multilatéralisme », a indiqué M. Macron.

Wang a transmis à son hôte les salutations cordiales du président chinois Xi Jinping, Emmanuel Macron invitant le ministre à lui transmettre en retour ses salutations sincères.

« Depuis la visite de monsieur Macron en Chine il y a un an, le consensus entre les deux chefs d’Etats a été solidement mis en oeuvre, la coopération mutuelle dans secteurs divers a donné des fruits, reflétant le haut niveau des relations dans le cadre du partenariat stratégique global entre Pékin et Paris et le grand potentiel de coopération entre eux », a indiqué M. Wang. Il a ajouté que son pays était prêt à renforcer les échanges de haut niveau avec la France et à approfondir la coopération bilatérale dans le nucléaire, l’innovation, ainsi que dans le cadre de l’Initiative la Ceinture et la Route (ICR). « Pékin est aussi prête à renforcer ses échanges et sa coopération avec la France sur des sujets multilatéraux tels que la lutte contre le changement climatique, à préserver le système international contemporain qui place les Nations Unies en son noyau et à enrichir le contenu du partenariat stratégique global entre la Chine et la France », a poursuivi Wang Yi. « Les portes de la Chine vont s’ouvrir davantage et le pays est disposé à favoriser un bon climat d’investissement pour toutes les entreprises étrangères, dont celles de la France », a noté le chef de la diplomatie chinoise.
Wang a par ailleurs rencontré le conseiller diplomatique élyséen Philippe Etienne. « En tant que membres permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies, la Chine et la France doivent approfondir leur coopération stratégique et apporter davantage d’énergie positive au monde », a souhaité Wang Yi à cette occasion. « Le gouvernement français attache une importance aux relations franco-chinoises et espère que le nouveau développement du partenariat stratégique global franco-chinois marquera l’année 2019 », a de son côté dit M. Etienne. « La France est prête à faire des efforts avec la Chine pour accroître davantage les relations bilatérales et renforcer la coopération des deux pays dans les affaires multilatérales», a-t-il ajouté.
© Chine Nouvelle (Xinhua), le 24/01/2019

Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères a reçu Wang Yi. Les ministres ont évoqué les questions politiques et de sécurité sur lesquelles nos pays coopèrent au sein du Conseil de sécurité des Nations unies, ainsi que l’accès au marché chinois des entreprises françaises et les investissements croisés, et la mise en œuvre de l’accord de Paris sur le climat. S’agissant de la relation bilatérale, les ministres ont évoqué le développement de nos partenariats structurants dans les domaines du nucléaire civil et de l’aéronautique ainsi que les échanges culturels et scientifiques.

Wang-Yi-Jean-Yves-Le-Drian-lemaire-hebdo-vin-chine

Photo Wang Yi  et Jean-Yves Le Drian © F. de La Mure / MEAE

le Vin, le Rouge, la Chine

Edition n°13
Les 162 vignobles français achetés par les Chinois sont décrits : 150 Châteaux de Bordeaux, 10 vignobles en France, 2 Maisons de cognac.
Pourquoi ces vignobles sont-ils en vente ? Pourquoi les Chinois les achètent-ils ?
255 pages et 350 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset.
Version numérique en PDF mise à jour au quotidien – 8€, et sa version papier en librairie mise à jour tous les 3 mois sont en vente sur ce blog et sur le site www.levinlerougelachine.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Contenu protégé