Château de La Rivière peaufine son vin de Fronsac

lugagnac-laurence-lemaire
3 Crus Bourgeois pour une Chinoise
18/02/2016
rauzan-1933
Les caves de Rauzan – la fusion avec Nerigean
25/02/2016

Château-de-La-Rivière-laurence-lemaire-hebdo-vin-chine
23 02 16 – Monsieur Lam Kok présidait le groupe hongkongais Brilliant spécialisé dans l’immobilier de luxe, et depuis 1994 dans le négoce de thés de prestige : le Pure Pu’er. Il est décédé le 20 décembre 2013 après avoir acheté château de La Rivière à la famille Grégoire. Grâce à la fine équipe française en place, sa femme Sheung Wan Lau poursuit leurs souhaits.

Château de La Rivière peaufine son vin de Fronsac

Depuis 2012, la ville de Libourne est jumelée à la ville de Pu’er ; Brilliant cultive 2 000 hectares de plantations de thés autour de Pu’er (province du Yunnan au Sud de la Chine), cet excellent thé qui, comme le vin, se bonifie avec le temps.
Le groupe possède des centres commerciaux ainsi que quatre hôtels de luxe en Chine dont trois classés Relais et châteaux ; leurs emplacements sont superbes, à couper le souffle ; leurs 3 chefs travaillent les accords mets-vins et mets-thés. C’est certainement la magnifique vue dégagée vers la Dordogne du château de La Rivière qui avait séduit Lam Kok et Sheung Wan Lau.

En 1553, le maire de Bordeaux, Gaston de l’Isle, a construit l’actuel château de La Rivière. Son domaine compte 90 hectares dont 62 plantés de vignes en appellation Fronsac et 3 hectares plantés de Bordeaux rosé et blanc.

Les AOC Fronsac et Canon-Fronsac comptent 1 100 hectares de vignes pour 120 producteurs. Au confluent des rivières Isle et Dordogne, le climat est régulé par les eaux qui empêchent le gel en hiver et apportent la fraîcheur en été.

Si l’appellation Fronsac est moins prestigieuse que ses voisines Pomerol et Saint-Émilion, la demeure du XVIème siècle est superbe.
«L’axe, c’est premièrement le vin : le faire le meilleur possible et le positionner haut ; deuxièmement on développe à fond le tourisme» me dit Xavier Buffo, directeur général du château ; il travaille au domaine depuis 18 ans. Il est assisté de Manon Deville ingénieur-œnologue, et du directeur commercial Pierre Rebaud. L’œnologue Claude Gros signe les vinifications depuis 2007. L’équipe est soudée, motivée et c’est bon en bouche : merlot, malbec et cabernet-franc.

Le chai d’élevage provient de différentes chauffes : Boutes, Radoux, Doreau, Bordelaise, pour 15 mois en moyenne : cela donne la complexité du 1er vin du domaine. Les Sources du Château de La Rivière, le second vin, est élevé uniquement en cuve pour laisser la parole au fruit.
En 2012, le vignoble obtient le label HVE3 (Haute Valeur Environnementale de niveau 3, le plus élevé) et en 2013 la certification Château-Rivière-hebdo-vin-chine-lemaireISO14001 (Système de Management Environnemental des Vins de Bordeaux).

En 1927, Jean Balluteaud a aménagé 4 hectares sur les 8 hectares de caves souterraines : des veines parcourent un calcaire tendre et blanc ; elles courent sur 25 kms de galeries. Ces carrières ont servi à la construction de Libourne et de Bordeaux au XVIIIème siècle et à leurs plus belles demeures. Elles constituent un lieu de stockage idéal pour les bouteilles et l’élevage du vin en barriques ; c’est une visite étonnante, inoubliable, une des spécificités rarissimes dans le bordelais. Les vins prennent leur temps pour maturer et s’épanouir : la température est de 13°, le taux d’hygrométrie supérieur à 95 % et la ventilation est assurée par les sorties pratiquées pour extraire, jadis, les blocs de pierre.

riviere-cave-lemaire-hebdo-chine-vinOui, les Français peuvent boire les vins du château, même si ce sont des fonds chinois qui financent toutes les installations. Seulement 15% de la production sont vendus en Chine, aux business class des vols Air China. 60% sont vendus en grande distribution en France pour environ 15€, aux Etats-Unis et en Europe.
«Le Blanc 2015 est une réussite, me dit Xavier. Il est est issu de la parfaite complémentarité du sauvignon blanc (67 %) et du sauvignon gris (33 %).» Récoltés manuellement, les raisins ont été pressés en grappes entières. J’ai respiré le pamplemousse, le citron et l’acacia.

Le château a reçu le Best of wine of tourism.
Les 5 chambres d’hôtes ont été restaurées fin 2015 ; elles sont douillettes et modernes, elles regardent la piscine, les vignes et la riviere-chambre-hebdo-lemaire-vin-chineDordogne au loin.
Du lundi au samedi, les visites sont proposées : caves, dégustation des vins, initiation aux thés fermentés de Pu’er.

Le château est à 40 kms à l’Est de la ville de Bordeaux.
33126 La Rivière Tél : + 33 (0) 5 57 55 56 56 www.chateau-de-la-riviere.com

le Vin, le Rouge, la Chine

Lire le Vin, le Rouge, la Chine sur les investissements chinois dans 145 vignobles français : www.levinlerougelachine.com

livre-lemaire-vin-chine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé