Chine et Libourne – vin et thé le musée

bourgogne
A la Cité du Vin, les jeudis des Vins du monde : la Bourgogne
16/09/2016
cru-bourgeois-laurence-lemaire-hebdo-vin-chine
le Cru Bourgeois – de Frédéric de Luze à Olivier Cuvelier
21/09/2016

20 09 16 – Le musée national du thé en Chine, à Pu’Er sera inauguré le 9 décembre 2016. Il sera dédié aux vins de Saint-Émilion, Pomerol, Lalande et Fronsac

puer-the

Chine et Libourne – vin et thé le musée

Jean-Pierre Raffarin ambassadeur de la France en Chine, Matthias Fekl secrétaire d’État chargé du commerce extérieur et de la promotion du tourisme, et Franck Binard directeur du Conseil des vins de Saint-Emilion inaugureront ce lieu de 400m2.
Le Yunnan produits les meilleurs thés du monde.
Des objets récoltés chez les viticulteurs des appellations libournaises feront le parallèle entre les deux civilisations, celles du thé et du vin.
«Ces thés-là font l’objet d’un tel travail, d’une telle attention que cela rejoint notre univers, celui du vin, dit Franck Binard au quotidien Sud-Ouest. Ce ne sont pas de simples produits de consommation, ce sont des produits du patrimoine.» Comme de prestigieux châteaux du Bordelais, les galettes de thé millésimées peuvent coûter plusieurs milliers d’euros.
Sept pôles différents seront proposés sur place : la vigne et le sol, les vendanges et l’élevage, la mise en bouteille et l’étiquetage, l’art de la dégustation, les confréries puis les paysages, architectures et musée du vin.

Le thé chinois de Pu’er et le vin de Libourne

En octobre 2012, le maire de la ville de Libourne Philippe Buisson a réuni les syndicats des vins de Saint-Émilion, Pomerol, Lalande-de-Pomerol et Fronsac pour les jumeler avec la capitale du thé en Chine : Pu’er. Son thé est cultivé dans le Yunnan sur le mont Jingmai. Il est naturel, à l’état sauvage, ou planté. Ce thé fermenté assimile les graisses et baisse du taux de cholestérol. Plus il est vieux (jusqu’à 100 ans), plus il est parfumé.
En novembre 2012, la Maison des vins de Saint-Émilion a accueilli les Chinois de Pu’er pour une dégustation des vins du Libournais. Les époux Kok, qui plantent ce thé, étaient présents et avaient choisi d’acheter le château de La Rivière après la visite des vignobles.
Le 17 juin 2013, le vice-maire de Pu’er a organisé une somptueuse cérémonie de thé à la mairie de Libourne ; nous avons dégusté ses thés puis les vins des châteaux Belair-Monange (2010), Cheval-Blanc (2004) et Fleur de Pétrus (2009). Ce sont les tannins qui rapprochent le goût du vin et du thé.

the-ceremonie-lemaire-hebdo-vin-chine

Franck Binard © G.Bonnaud
Cérémonie du thé à Libourne © Laurence Lemaire

le Vin, le Rouge, la Chine 

le Vin, le Rouge, la Chine : les 145 vignobles français achetés par les Chinois sont décrits – 137 Châteaux de Bordeaux, 6 vignobles en France, 2 Maisons de cognac. Pourquoi ces vignobles sont-ils en vente ? Pourquoi les Chinois les achètent-ils ? 250 pages et 350 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset. Versions numérique mise à jour au quotidien en PDF 8€, version papier en librairie et sur le site www.levinlerougelachine.com

livre-lemaire-vin-chine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé