Pékin et Paris se serrent à nouveau la main

TFCE-train-chine-hebdo-vin-lemaire
De la Route de la Soie à la Route du Vin : les trains de fret Chine-Europe apportent de nouvelles opportunités en France
24/03/2019
sommelier-meilleeur-monde-2019-Marc-Almert-lemaire-hebdo-vin-chine
Le meilleur sommelier du monde n’est pas chinois, c’est Marc Albert
27/03/2019

26 03 19 – Avant son départ pour la France, le président chinois Xi Jinping avait déclaré : « Je reviens avec une amitié particulière pour le peuple français, et surtout pour, ensemble avec la France, semer le nouvel espoir de notre coopération. »

Pékin et Paris se serrent à nouveau la main

Deux avions de chasse français ont escorté l’avion de Xi Jinping pendant sa navigation aérienne de Nice à Paris. Le 25 mars 2019, le président chinois est arrivé à Paris pour poursuivre sa visite d’Etat, 5 ans après la dernière. De l’Arc de triomphe au Palais de l’Elysée, le cortège a été salué par une centaine de cavaliers de la Garde républicaine. Les relations sino-françaises respirent la prospérité sous un beau soleil printanier.

L’Arc de triomphe cristallise le rêve et la gloire de la nation française à la recherche de la liberté et de la paix. Dans l’après-midi, Emmanuel Macron a organisé une cérémonie d’accueil ; les deux premières dames se sont embrassées ; cette courtoisie traditionnelle française traduit une intimité particulière.

Au soir du 24 mars, le président Xi et son épouse étaient invités au dîner de la villa Kérylos à Beaulieu-sur-Mer, sur la Côte d’azur. Les deux couples présidentiels ont passé trois heures dans ce bâtiment au style grec, qui symbolise la culture de la Méditerranée et l’esprit d’ouverture de l’Europe.
Le lendemain, le président Xi a rencontré une nouvelle fois son homologue français à Paris.
Durant ces deux rencontres de huit heures, les deux chefs d’Etat ont abouti à un consensus pour forger un partenariat global stratégique sino-français plus solide et stable et plus dynamique

Le 25 mars, les chefs d’Etat chinois et français ont signé 14 dossiers bilatéraux, sans compter les contrats commerciaux conclus entre les deux pays d’une valeur de dix milliards d’euros. Les deux parties se sont entendues sur la promotion de l’initiative la Ceinture et la Route et la coopération au sein des marchés tiers, tout en déterminant trois listes de projets de démonstration.

Xi Jinping a fait savoir que la Chine poursuivrait l’élargissement de l’accès au marché, suite à la publication de la nouvelle Loi sur les investissements étrangers, tout en améliorant l’environnement des affaires et renforçant la protection des propriétés intellectuelles. De son côté, Emmanuel Macron a affirmé la volonté de la France à prendre activement part à la deuxième édition du Forum de La Ceinture et la Route pour la coopération internationale et à la deuxième édition de l’Exposition internationale d’Importation de la Chine.

« Nous recherchons le bonheur de la population chinoise, sans jamais oublier les responsabilités internationales à assumer, a souligné Xi Jinping. La Chine ne veut pas faire cavalier seul dans son développement ; c’est vers un développement pacifique et gagnant-gagnant des pays que doit mener l’Initiative ‘’la Ceinture et la Route’’, à travers la construction et les négociations conjointes. L’idée est de réaliser une harmonie de l’humanité, reflet de la civilisation chinoise vieille de 5 000 ans »

Xi Jinping a souligné que la partie chinoise souhaite conjuguer des efforts en commun avec la partie française pour apporter des contributions historiques pour construire un monde, propre et beau, avec la paix durable, la sécurité globale, la prospérité commune, l’inclusion et la tolérance.

Peng Liyuan, épouse du président chinois, a visité le 25 mars l’Opéra de Paris en compagnie de Brigitte Macron. Peng Liyuan a souhaité voir les artistes des deux pays contribuer davantage à enrichir le contenu des échanges culturels sino-français et jouer un plus grand rôle pour renforcer les sentiments et les liens d’amitié entre les deux peuples.

Extraits de Radio Chine Internationale

le Vin, le Rouge, la Chine

Edition n°13
Les 165 vignobles français achetés par les Chinois sont décrits : 153 Châteaux de Bordeaux, 10 vignobles en France, 2 Maisons de cognac.
Pourquoi ces vignobles sont-ils en vente ? Pourquoi les Chinois les achètent-ils ?
255 pages et 350 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset.
Version numérique en PDF mise à jour au quotidien – 8€, et sa version papier en librairie mise à jour tous les 3 mois sont en vente sur ce blog et sur le site www.levinlerougelachine.com

xi-jinping-emmanuel-macron-paris-mars-2019-lemaire-hebdo-vin-chine
xi-jinping-epouse-avion-paris-mars-2019-lemaire-hebdo-vin-chine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Contenu protégé