Bordelais, fin de l’âge d’or chinois

livre-lemaire-vin-chine
le Vin, le Rouge, la Chine – le livre et son PDF
24/11/2022

09 12 22 – Reportage, diffusion le 08 12 22 au 19/20 de France 3, par O. Poncelet, J.-L. Boulesteix, A. Cohen

Bordelais, fin de l’âge d’or chinois

Quand les Chinois sont arrivés dans le vignoble bordelais, avec leurs capitaux qui semblaient illimités, on a craint que l’Empire du milieu ne fasse qu’une bouchée de nos plus beaux domaines. En 10 ans, cette agent immobilier d’origine chinoise leur en a vendu des dizaines. Un château par mois en moyenne, avant que tout ne s’arrête. « Ca fait 3 ans, depuis le Covid… Les Chinois ne peuvent plus venir, ils sont bloqués en Chine, déplore Lijuan Li agent immobilier chez Vineyards-Bordeaux. Mon business a chuté. C’est terrible. » Sur les 200 domaines rachetés par les Chinois, d’après elle, une cinquantaine est à vendre. Comme ces vignes qu’elle a du négocier pour un magnat de Hong Kong ; il s’en sépare aujourd’hui, sans faire de bruit. « Les Chinois n’aiment pas dire ‘’moi je veux vendre’’ ; les Chinois ne veulent pas perdre la face. » Les sommes en jeu sont énormes et restent secrètes.
Pourtant, l’histoire d’amour des Chinois avec le vin français avait bien commencé. La boisson leur plaît, pour les riches, c’est un signe ostentatoire de bon goût. Ils achètent des bouteilles et rapidement, des châteaux à Bordeaux.
Château Loudenne était aux mains d’un grand groupe chinois. Ce n’était pas une caprice de riche… Mais le plan ne s’est pas déroulé comme prévu. Cette société chinoise, entreprise d’État spécialisée dans les alcools, a revendu à prix cassé le château en avril dernier… Lire mon article dédié : https://www.hebdovinchine.com/loudenne-chateau-vendu-francais-gouache/
Car la Chine s’est refermée. Le Parti communiste a interdit tout investissement à l’étranger. Les capitaux étaient bloqués là-bas.

le Vin, le Rouge, la Chine

Les 165 vignobles français achetés par les Chinois sont décrits, ainsi que les reventes. Pourquoi ces vignobles sont-ils en vente ? Pourquoi les Chinois les achetaient ils ?
255 pages et 350 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset.
Version numérique en PDF mise à jour au quotidien pour 8€, et sa version papier en librairie mise à jour tous les ans sont en vente sur ce blog et sur le site www.levinlerougelachine.com

livre-lemaire-vin-chine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé