La Chine reconnait l’appellation AOC Bordeaux

Puer-the
Le Thé et le Vin en Chine et en France
25/07/2015
changyu-laurence-lemaire-hebdo-vin-chine
La Chine et le groupe français Pierre Castel
01/08/2015

La Chine est la 1ère destination des vins de Bordeaux en volume et en valeur.
Le 29 juin 2015, la Chine a reconnue l’appellation AOC Bordeaux en tant qu’indication géographique, une garantie de qualité pour le consommateur chinois

La Chine reconnait l’appellation AOC Bordeaux

A Matignon, la remise officielle du certificat de reconnaissance a été célébrée par le Premier ministre chinois Li Keqiang et le Premier ministre français Manuel Valls.
Cette reconnaissance permet d’utiliser la protection offerte par la loi chinoise et de disposer des outils juridiques en cas d’usurpation, de fraude, de contrefaçon. L’appellation Bordeaux est donc protégée par l’administration chinoise.
A ce jour, 21 indications géographiques étrangères sont reconnues en Chine, dont 5 en vins et spiritueux : le Cognac, le Champagne depuis 1980, Napa Valley, le Whisky et l’appellation Bordeaux, au même titre que les 1 600 indications géographiques chinoises.
A l’automne 2015, 45 autres appellations des vins de Bordeaux, comme les Graves ou Margaux, pourraient être reconnues par la Chine. Le Crémant, vin effervescent en AOC depuis 1990, dispose d’un cahier des charges particulier et fera l’objet d’une demande particulière.

Bordeaux-vignes
Appellation d’Origine Contrôlée

En 1911, une législation sur l’origine des vins délimitait des aires d’appellation. Ces délimitations aboutiront, en 1936 pour les vins rouges puis en 1945 pour les vins blancs, à la création de l’AOC : elle précise les conditions de production avec ses aires géographiques, les cépages, les rendements, degrés d’alcool, méthodes de culture et de vinification. Un cahier des charges est élaboré pour chaque appellation des 119 000 hectares bordelais.

Appellations et cépages

Il y a 350 appellations en France. Le vignoble bordelais compte 60 appellations en AOC,  dont le Bordeaux, Bordeaux Supérieur, Bordeaux Clairet, Côtes de Bordeaux, Médoc, Haut-Médoc, Blayais-Bourgeais, Libournais, Entre Deux Mers, Pessac-Léognan, Graves, Cérons, Barsac et Sauternes. Une appellation est déclinée par 3 si elle produit les 3 couleurs du vin : rouge, blanc, rosé.
4 000 pieds par hectares sont plantés dans les appellations Bordeaux et Bordeaux Supérieur ; chacun supporte une dizaine de grappes, soit 1 kilo par pied. Un Grand cru plante environ 10 000 pieds par hectares mais chacun garde seulement 3 grappes, soit 500 grammes de raisins, pour assurer une meilleure qualité.

L’AOC Bordeaux

97% de la production bordelaise est en AOC. Ce label officiel français protège et garantie son vin et dépend du Ministère de l’Agriculture.
Produite dans tout le vignoble de Bordeaux, l’appellation AOC Bordeaux est une des plus importantes et la plus vendue dans le monde. Pour prétendre à cette AOC, le rendement à l’hectare ne peut pas dépasser 60 hectolitres et le titre alcoométrique du vin doit être compris entre 10 et 13.5 %.
Les vins des appellations Bordeaux sont différents les uns des autres car on les retrouve sur 59 502 hectares de terroirs différents. Les Bordeaux Supérieur répondent à des critères de qualité plus stricts que les Bordeaux ; la parcelle de vignes est la même et c’est aux vendanges que le vigneron décide de produire un millésime en appellation Bordeaux ou Bordeaux Supérieur, en fonction de la quantité et de la qualité récoltées.

Georges Haushalter, ancien président du Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux, expliquait en 2013 : «Depuis 2008, nous nous battons pour faire enregistrer ‘’Bordeaux’’ comme AOC par les autorités chinoises. La Chine a un système comparable au nôtre, avec des dizaines d’AOC de thés ; les autorités font respecter l’authenticité des appellations. Nous souhaitons que ces autorités combattent les fraudes de nos vins AOC. Le CIVB a ouvert un bureau à Pékin avec deux juristes qui font avancer nos démarches pour protéger l’appellation Bordeaux.»  Ses propos ont enfin été entendus.

Lire le Vin, le Rouge, la Chine sur les investissements des Chinois dans les vignobles français : 112 domaines sont décrits. 232 pages et 350 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset. Versions papier et numérique 8€ seulement sur www.levinlerougelachine.com

ministres-par-fred-sceblber-ap-sipa
Le 30 juin 2015, une cinquantaine d’accords ont été signés en présence de Manuel Valls et Li Keqiang, dont un portant sur la vente de 75 Airbus A330 (45 commandes fermes et 30 optionnelles). Manuel Valls a salué l’engagement de la Chine qui a annoncé sa contribution nationale pour la Conférence de Paris sur le climat de décembre prochain.
Photo © Fred Scebler AP SIPA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Contenu protégé