La Chine, ses investissements dans le monde

Vinexpo-renon
Vinexpo 2015 photos et textes
20/06/2015
Puer-the
Le Thé et le Vin en Chine et en France
25/07/2015

22 06 15 – Les Chinois, traditionnellement, investissaient aux Etats-Unis ; ils ont désormais la volonté de diversifier leurs achats dans le monde entier

La Chine, ses investissements dans le monde

Europe-Chine
En 2014, 120 milliards de dollars ont été investis en fusions-acquisitions hors de Chine par les Chinois. C’est 15 fois plus qu’en 2005. Ces nouveaux capitalistes sont directement rattachés au régime communiste mais maintenant c’est aussi de ‘’simples’’ entrepreneurs privés et financiers. Ils achètent des sociétés à fort potentiel ou positionnées sur des secteurs jugés stratégiques : matières premières, agro-alimentaire, tourisme, automobile, nouvelles technologies, logistique et industries de pointe. Depuis 2008, de nombreuses entreprises chinoises ont pu investir rapidement dans des structures en difficulté, en Europe notamment. Ils ont profité de prix très attractifs sur des secteurs qu’ils ne maîtrisent pas toujours. Mais ils visent le long terme.

Les achats de la mine de cuivre de Las Bambas au Pérou, le Smartphone de Motorola, le Louvre Hôtels et le Mariott parisien, le ClubMed, un réseau de PME allemand, des châteaux viticoles français…suscitent des inquiétudes de la part des économies européennes.

En Europe, la Grande-Bretagne demeure la cible favorite des investisseurs chinois pour l’agro-alimentaire et l’immobilier, suivie par l’Italie et les Pays Bas, le Portugal et l’Allemagne.
Le fabricant italien de pneus Pirelli passe contrôle chinois le 22 mars. 2015 : un accord de partenariat industriel à long terme a été conclu entre la holding italienne Camfin, principal actionnaire de Pirelli, et la société CNRC, contrôlée par le groupe chinois ChemChina.
Lire les investissements en Grèce avec l’article www.hebdovinchine.com/chine-grece/

Lire l’article sur la Chine et ses investissements en France
www.hebdovinchine.com/chine-investissements-france/ ‎

Valls-Jinping

Pour certaines entreprises chinoises, la marche de l’Europe de l’ouest est trop haute. En Europe de l’Est, la Serbie et la Hongrie attirent des investissements chinois se chiffrant en milliards. En Bulgarie ou en Roumanie le marché des affaires est moins contraignant ; avec ses usines à la dérive et son savoir-faire industriel, la Roumanie attire ces investisseurs ; l’université Transilvania Brasov a un institut roumano-chinois Confucius depuis 5 ans ; à Bucarest, le nouveau China Town groupe 12 bâtiments d’habitation, des écoles, des bureaux et des banques.

En Afrique, la Chine se concentre sur l’infrastructure ; c’est un investissement à long terme. « Les deux piliers de ces investissement sont les transports et l’énergie », dit un économiste ougandais ; Isaac Shinekwa explique que la stratégie chinoise apportera à l’Afrique plus de bénéfice que ce qu’elle a obtenu de l’Occident : «Nous avons besoin de routes pour transporter nos produits. Nous avons besoin de chemins de fer pour réduire le coût de l’activité économique.» Un protocole d’accord a été signé le 27 janvier 2015 pour le développement de l’infrastructure à l’échelle de tout le continent. En Afrique (Sud-est), la Chine construit des barrages hydro-électriques, des centrales électriques, des ports, des routes et des chemins de fer. Le 1er marché étranger de l’avionneur chinois Comac (Commercial Aircraft Corporation of China) est africain, en République du Congo. Dans le même temps, sur un territoire aussi vaste et mal desservi que l’Afrique, les perspectives sont intéressantes. La Chine pousse ses compagnies aériennes à desservir l’Afrique et à développer des compagnies mixtes.

le Vin, le Rouge, la Chine

Lire le Vin, le Rouge, la Chine sur les investissements des Chinois dans les vignobles français : les 112 domaines sont décrits. 232 pages et 350 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset. Versions papier 20€ et numérique 8€ seulement, sur www.levinlerougelachine.com

livre-lemaire-vin-chine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé