En Chine, Renault expose sa collection d’Art

laurence-lemaire
122 vignobles et châteaux de France sont chinois
11/01/2016
singe-livre-jungle-lemaire
Nouvel an chinois 2016, c’est chaud
27/01/2016

renault16 01 16 – Renault, notre constructeur automobile français, a une collection d’Art digne d’un grand collectionneur. Constituée entre 1967 et 1985, elle comporte 300 œuvres d’une trentaine d’artistes majeurs à ce jour

En Chine, Renault expose sa collection d’Art

A partir de 1967, Renault a collaboré avec divers artistes ; certains sont peu connus à l’époque. Le site industriel et les ateliers de l’usine de Boulogne-Billancourt sont mis à leur disposition, afin de contribuer à la réalisation de leurs œuvres.
C’est ainsi que Arman travailla sur le thème de la vie quotidienne. 29 artistes le suivent, dont Dubuffet, Tinguely et Vasarely.
Le fruit de leur travail ornait les couloirs et les salles de réunion du siège de Renault…sans attention particulière. Certaines œuvres sont des rescapées de la destruction des ateliers de Boulogne.

48 ans plus tard, un tiers de cette collection, soit 100 pièces jamais exposés en France, est présenté à Pékin au Today Art Musuem, depuis le 13 décembre et jusqu’au 29 février 2016 ; l’exposition ira à Wuhan, au Hubei Museum of Art, du 17 mars au 19 juin 2016.
Deux artistes chinois collaborent à l’exposition: He An et Wen Fang.

renault-michaux-lemaire-hebdo-vin-chine
Approché par Renault en 1983, l’écrivain belge Henri Michaux (1899 – 1984) signa un partenariat pour produire 30 toiles. Mais, il meurt après avoir peint 10 toiles. Les héritiers du peintre acceptèrent d’en offrir 20 à la firme afin d’afficher un ensemble cohérent pour cette exposition en Chine. Photo.

renault-vasarely-Lemaire-hebdo-vin-chine
Victor Vasarely (1908 – 1997), peintre et plasticien d’origine hongroise et fondateur de l’art optique. L’iconographe fit plusieurs fois appel aux compétences techniques des ingénieurs de Renault pour son travail. L’artiste fut l’auteur du logo Renault utilisé pendant 20 ans, de 1972 à 1992.
En photo : étude préliminaire sur papier pour a série des Sérigraphies sur Aluminium

renault-dubuffet-paysage
Jean Dubuffet (1901, Le Havre – 1985, Paris) en photo : Paysage Avec Ville Et Personnage.
Il entre chez Renault en 1973, il profite de la Delta 3D, machine destinée à agrandir les modèles automobiles sur maquette. Le Roman Burlesque est une suite de 18 tableaux conçue pour les salons de Renault.
Le Salon d’Eté a été initié en 1974 par Jean Dubuffet et Pierre Dreyfus, directeur de la Régie Renault à l’époque. Il s’agissait de construire un parc de structures contemporaines dans lequel les ouvriers pourraient se délasser et converser pendant leurs poses : un rectangle de 58 x 46m pour 1800 m2 au sol. En maquette, lœuvre provoquait un effet de dépaysement et d’activation mentale par son caractère formel et poétique inédit ; ses recours techniques illustraient la technologie de la Régie Renault. Les travaux commencèrent en 1974… Le devis pour construire les éléments s’élevait au triple du budget annoncé… Le chantier fut recouvert de gazon. Dubuffet engagea alors un procès fin 1975… Après 8 ans de controverses, Dubuffet le gagna. Il fut alors autorisé à imposer la réalisation de son monument. Mais il répondit : « C’est maintenant moi qui refuse que la Régie Renault se voit gratifiée de ce Salon d’Eté. Ne restera de ce projet, qui avait été pour moi si excitant, et qui, je crois, aurait pu l’être aussi pour le public, que son souvenir. »

Robert Doisneau (1912 – 1994) est un photographe français, considéré comme l’un des grands photographes humanistes. Embauché par Renault à l’âge de 22 ans, il est chargé d’une double mission : d’une part photographier la vie de l’usine, c’est-à-dire les machines, les ateliers, les chaînes de montage, ainsi que la vie des ouvriers sur leurs lieux de travail (la cantine, l’infirmerie, les cuisines, les écoles d’apprentis, etc.) ; de l’autre, réaliser des clichés destinés à promouvoir les voitures de la marque dans l’univers alors naissant de la publicité.

renault-tinguely
Jean Tinguely (1925 – 1991) est un artiste suisse emblématique du mouvement des Nouveaux Réalistes. Passionné de mécanique et excellent ingénieur, il est naturellement approché par Renault. Parmi les œuvres issues de cette collaboration, Requiem pour une feuille morte conçue en 1966 pour l’Exposition universelle de Montréal, est un gigantesque rouage de bois, cuir et métal, recouverts de noir. Tinguely réalise Pit-Stop (1984-1985), dans un hangar loué par Renault, une sculpture de pièces de moteurs et de carrosserie de Formule 1 choisies à l’usine Renault Sport. En photo ci-dessus : Requiem pour une feuille morte.


Arman (1928 – 2005) peintre, sculpteur et plasticien français, est l’un des membres fondateurs du groupe des Nouveaux Réalistes. Il est approché par le constructeur pour travailler à l’usine, dans son « magasin de couleurs ». Il réalise des œuvres colossales nommées Accumulation n°… En photo ci-dessus Accumulation Renault de 1974 247 x 628 cm

Niki de Saint-Phalle (née Catherine-Marie-Agnès Fal de Saint Phalle (Neuilly-sur-Seine,1930 – San Diego Californie, 2002) faisait partie du groupe des Nouveaux Réalistes. Elle s’inspire du livre, The White Goddess (1948) de Robert Graves pour faire sa série de Déesses ; The White Goddess de 1963 fait partie de la collection Renault. Commencées vers la fin des années 1960, ses Nanas incarnent la féminité.

En 1984, Erró (né en 1932) artiste franco-islandais, explora la base d’images de Renault et produisit une série de collages et peintures historiques, à la rencontre de la voiture du XXème siècle et ses pièces détachées. Cette collaboration laissera à l’artiste « le souvenir d’une sorte d’idylle sans le moindre accroc ».

En 2014, Renault Sport F1 a donné accès à l’artiste sculptrice Angela Palmer, à son moteur V8 pour la création de ses œuvres inspirées de la Formule 1.

Je remercie Vent de la Chine Numéro 1 (2016) publié le 15/12/15.

le Vin, le Rouge, la Chine

Lire le Vin, le Rouge, la Chine sur les investissements des Chinois dans les vignobles français. www.levinlerougelachine.com

livre-lemaire-vin-chine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé