La 1ère pierre de la Cité Internationale de la Gastronomie et du Vin de Dijon

Lafite-longdai-vin-etiquette-chine-lemaire-hebdo.jpeg
Long Dai : le vin chinois de Lafite Rothschild enfin révélé
12/07/2019
pekin-beijing-daxing-international-aeroport-lemaire-hebdo-vin-chine
Pékin : le plus grand aéroport du monde est français et chinois
15/07/2019

dijon-cite-du-vin-01-logo-lemaire15 07 19 – La ville de Dijon a posé la 1ère pierre de sa future Cité internationale de la gastronomie et du vin, le 4 juillet dernier. L’ouverture est prévue pour fin 2021 avec 3 ans de retard sur la date initiale.

La Cité Internationale de la Gastronomie et du Vin de Dijon pose sa 1ère pierre

Ce projet allie la réhabilitation de bâtiments historiques et des constructions neuves sur le site de l’hôpital général de Dijon, fermé en avril 2015.

« Le projet représente un investissement global de 250 millions d’euros, dont un peu plus d’une quinzaine financés par la ville et la métropole, la Région ou l’État », a précisé le maire PS de la ville, François Rebsamen.

dijon-cite-du-vin-simulation-lemaire

La Cité de la gastronomie et du vin accueillera des espaces d’exposition, une antenne de la prestigieuse école de cuisine Ferrandi, l’école des vins du Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne et un hôtel 4 étoiles Curio by Hilton.

Ce sera aussi une zone de vie, avec un éco quartier associant 500 logements neufs et des résidences pour les touristes, les étudiants et les seniors, 90 logements réhabilités, 2 cinémas et près de 5.000 m2 de commerces.

dijon-cite-du-vin-02-lemaire

Le réseau des Cités de la gastronomie, lancé au printemps 2013, compte 3 autres projets, à Rungis, Lyon et Tours. C’est la mesure phare découlant de l’inscription par l’Unesco en novembre 2010 du Repas gastronomique des Français sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Lire mon article de août 2016 sur la Cité de la gastronomie et du vin https://www.hebdovinchine.com/cite-gastronomie-vin-dijon/

Logo Simulation Plans © CIGV
Hypothèse d’aménagement des bâtiments historiques associés aux constructions contemporaines © Anthony Béchu

le Vin, le Rouge, la Chine

Les 166 vignobles français achetés par les Chinois sont décrits : 154 Châteaux de Bordeaux, 10 vignobles en France, 2 Maisons de cognac.
Pourquoi ces vignobles sont-ils en vente ? Pourquoi les Chinois les achètent-ils ?
255 pages et 350 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset.
La version numérique en PDF mise à jour au quotidien – 8€, et la version papier en librairie mise à jour tous les 3 mois, sont en vente sur ce blog et sur mon site www.levinlerougelachine.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Contenu protégé