Jean-Pierre Raffarin, la France la Chine

Chine-consommation-lemaire-hebdo-vin
Chine – vers la diversité de consommation des vins
27/06/2017
Larteau-etiquette-Lemaire-hebdo-vin-chine
Château Larteau est chinois
28/06/2017

27 06 17 – Jean-Pierre Raffarin, sénateur de la Vienne, a annoncé qu’il va « quitter la politique élective », lors d’une tribune adressée à Centre-Presse ce mardi

Quitter la politique élective

Raffarin-Macron-lemaire-hebdo-vin-chine

Emmanuel Macron et Jean-Pierre Raffarin à Montmorillon le 28 avril 2017 © Guillaume Souvant / AFP

L’ancien Premier ministre de Jacques Chirac décide de renoncer aux 3 ans de mandat qu’il lui restait à accomplir au Sénat : «Le moment est venu de me retirer de la vie politique élective. Je m’étais promis d’arrêter à 69 ans. Je renonce aux 3 ans de mandat qu’il me reste à accomplir au Sénat car le moment est pertinent. La jeune génération politique prend le pays en main et c’est heureux. Déjà aux dernières municipales, départementales et régionales de nombreux nouveaux leaders ont émergé dans notre département également. Je veux contribuer au nécessaire renouvellement de la vie politique. » «Je n’abandonnerai pas le débat politique, c’est ma vie », précise t il.
Soutien d’Alain Juppé durant la primaire de la Droite et l’un des instigateurs du mouvement constructif au sein de la Droite, prêt à travailler avec la majorité d’Emmanuel Macron, Jean-Pierre Raffarin veut mener de nouveaux projets et fonder une ONG. « Président d’une fondation d’intérêt public, je souhaite, en effet, créer une ONG internationale pour alerter contre les risques de guerre qui nous menacent ; elle s’appellera « Leaders pour la Paix ». Je souhaite aussi poursuivre mon investissement au service de la coopération Franco chinoise.»

Jean-Pierre Raffarin en Chine

Jean-Pierre Raffarin est connu en Chine pour avoir notamment maintenu son projet de voyage en tant que Premier ministre en 2003, en pleine crise du SRAS. Il se rend très régulièrement en Chine depuis 2002 en accompagnement de délégations d’entreprises, et il a des contacts réguliers avec les Autorités chinoises.
« Pour moi , qui aime pimenter mes discours de raffarinades, les proverbes chinois sont une mine : ‘ La raison est droite mais la route est sinueuse’ ; ‘La montagne la plus haute ne craint que l’homme lent ‘ ;  ‘Celui qui boit l’eau du puits ne doit pas oublier celui qui l’a creusé’.»

Jean-Pierre Raffarin porteur d’une lettre d’Emmanuel Macron au président Xi Jinping

Représentant français au sommet sur les nouvelles routes de la soie à Pékin, Jean-Pierre Raffarin a remit le 15 mai 2017 une lettre d’Emmanuel Macron au président chinois dans laquelle il « plaide pour une relation de confiance » avec l’État asiatique.

Des relations apaisées et de confiance

Emmanuel Macron précise le sens qu’il veut donner à la relation franco-chinoise. Il se dit conscient de son importance et affirme vouloir s’inscrire dans la continuité du Général de Gaulle, premier chef d’État à avoir reconnu la République populaire de Chine. Emmanuel Macron écrit vouloir développer les échanges économiques et culturels tout en insistant sur notre indépendance nationale. « C’est un message qui indique le grand intérêt qu’a la France à avoir des relations apaisées et de confiance avec la Chine », affirme Jean-Pierre Raffarin à France info.

La lettre remise au Président chinois

La lettre a été remise lundi 15 mai 2017 à Xi Jinping. Le 1er sommet international sur les nouvelles routes de la soie, voulu par le Président chinois, a rassemblé une trentaine de dirigeants étrangers les dimanche et lundi à Pékin. Il vise à ressusciter l’antique route commerciale qui assurait les échanges entre l’Europe et l’Extrême-Orient.

Raffarin-Sarkozy-lemaire-hebdo-vin-chine

Photo en avril 2008, Jean-Pierre Raffarin et Liu Qi Président du comité chinois pour les JO © Eric Feferberg AFP/Archives
Nicolas Sarkozy – à l’arrière plan, adressera aux dirigeants chinois ses messages par l’intermédiaire de Jean-Pierre Raffarin. Ce dernier raconnte : « Quand je suis retourné en Chine quelques années plus tard, le président Hu Jintao salue la délégation française. Il serre la main à tout le monde … et m’embrasse. Une faveur à laquelle le président Sarkozy n’a jamais eu droit ! »

Lire le Vin, le Rouge, la Chine : les 144 vignobles français achetés par les Chinois sont décrits, dont 136 châteaux bordelais. Pourquoi ces vignobles sont-ils en vente ? Pourquoi les Chinois les achètent-ils ? 250 pages et 350 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset. Mises à jour régulières de la version numérique 8€, et tous les 3 mois pour la version papier 20€, en vente en librairie et sur le site www.levinlerougelachine.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Contenu protégé