Les Chinois devraient boire du vin chinois

faure-brac-philippe-sommelier-lemaire-hebdo-vin-chine
Anosmie, agueusie, hyposmie, parosmie, covid et œnologues
10/04/2021
chloe-zhao-oscar-film-lemaire-hebdo-vin-chine
Chloé Zhao, Oscars du meilleur film et meilleure réalisatrice 2021 pour Nomadland
27/04/2021

19 04 21 – Le sentiment nationaliste est croissant. Aujourd’hui, les établissements vinicoles chinois font la promotion du vin local, à un moment où les vins importés ont subi de fortes baisses dues à la pandémie et aux taxes élevées

Les Chinois devraient boire du vin chinois

L’Association chinoise des boissons alcoolisées, le CADA, a réuni les plus grands producteurs de vin de Chine, comme Changyu Pioneer Wine Company, la société d’État COFCO GreatWall, le plus grand producteur de vin biologique de Chine Weilong, et Citic Guo An Wine. Liu Xing, directeur général adjoint de GreatWall, expliquait que les établissements vinicoles doivent entraîner le consommateur chinois vers la confiance dans le vin chinois, le sentiment d’appartenance au vin chinois et la fierté du vin chinois.

Un vin étranger qui arrive sur le marché chinois au prix de 60 yuans (8€), pour le moins cher, concurrence les vins locaux. Car ces derniers, pour le même prix, ne proposent pas encore une qualité et une image de marque suffisamment forte pour se différencier.

Depuis peu, certains consommateurs chinois recherchent de vins artisanaux fabriqués par des établissements vinicoles chinois pour la plupart familiaux. Ils évitent les vins chinois au nom et au look bordelais, affichant des étiquettes douteuses qui ressemblent aux châteaux prestigieux du Médoc ou aux vins d’Australie. Ils évitent aussi les vins chinois qui sont emballés dans des bouteilles lourdes et des caisses élaborées non pas pour boire, mais pour faire des cadeaux.

Les établissements vinicoles tels que Silver Heights, Legacy Peak, Tiansai Vineyards, Puchang Winery, et même un vin naturel à Ningxia appelé Xiao Pu Wine élaborent les vins les plus ‘’excitants’’ en Chine en ce moment. Dirigés par des groupes de passionnés, des œnologues à l’écoute de la France, l’Italie ou l’Australie, ils créent l’identité nationale, des vins de terroir, une combinaison de climat et de sol qui rend un vignoble unique.

lady-penguine-lemaire-hebdo-vin-chine

Lady Penguin comme ambassadrice officielle du vin chinois

L’Association chinoise des boissons alcoolisées, le CADA, a nommé la personnalité du vin la plus influente du pays, Wang Shenghan, alias Lady Penguin comme ambassadrice officielle du vin chinois. Le CADA espère tirer parti de ce poids lourd des médias sociaux pour promouvoir le vin chinois. «Nous allons travailler plus profondément et plus largement avec des marques de vins chinois de haute qualité, évalués par le CADA et mis en bouteilles aux châteaux », a t elle déclaré. A 32 ans, elle réunit des millions d’adeptes sur les réseaux sociaux. Sa propre plate-forme de commerce électronique sur Tmall.com dispose d’une gamme de boissons alcoolisées. Lady Penguin est l’une des influenceuses de vin les plus suivies en Chine continentale. Sur Douyin, la version chinoise de TikTok, elle parle à plus de 3 millions d’adeptes de ce qui distingue un verre à vin rouge d’un verre à vin blanc ou comment tenir une carafe… Le Merlot est « un ami d’à côté », le Riesling « une fée dans une robe de coton blanc ». Photo © Lady Penguin wechat

changyu-ningxia-lemaire-hebdo-vin-chine

ChangYu

Fondé en 1898, ChangYu est un des dix plus gros groupes mondiaux des vins et spiritueux. Il possède 20 000 hectares de vignes en Chine et un village à la française monumental, entre autres… Changyu Pioneer Wine Company a demandé la suppression de la taxe sur les vins chinois afin de réduire les prix et stimuler les consommateurs à en boire. L’appel a été lancé par Zhou Hongjiang, son président. En 2018, la Chine a réduit la TVA sur le vin de 16% à 13%, mais la taxe à la consommation est restée de 10%. « La concurrence des vins étrangers porte toujours un coup énorme à l’industrie vinicole chinoise » dit-il. Pourtant, Changyu importe de l’Espagne, de la France et d’autres pays européens pour le marché intérieur, en plus de sa propre production de vin. Il a même un Château à Bordeaux et une Maison de Cognac :

Château Mirefleurs à Yvrac près de Bordeaux pour ChangYu
Depuis 1970, château Mirefleurs était la propriété du groupe Castel, géré par Béatrice Castel. Fin novembre 2015, la famille a cédé 90% du domaine au groupe ChangYu, son proche partenaire chinois depuis 2000. Ce partenariat s’est concrétisé par la fondation du prestigieux domaine viticole, Château Changyu-Castel à Yantai dans la province de Shandong.
A Bordeaux, le vignoble de château Mirefleurs, dirigé par Sun HongBo, s’étend sur près de 42 hectares. Ses vins sont vendus en Chine à 90%. Par leurs accords mutuels, Castel contribue au développement de ChangYu dans les vins français. Castel participe, à hauteur de 51%, dans Castel-ChangYou winery à Langfang, et à hauteur de 30% dans Château ChangYu-Castel et ses 135 hectares de vignes à Yantai.


 

Roullet-Fransac, du Cognac pour ChangYu
Avec Roullet-Fransac, ce groupe étoffe sa gamme des cognacs commercialisée en Chine. De plus, le logis du Saulnier et ses 2000 m2 est un patrimoine immobilier exceptionnel avec ses antiquités et son mobilier ancien.

cognac-rouillet-fransac-hotel-lemaire-hebdo-vin-chine

le Vin, le Rouge, la Chine

Les 170 vignobles français achetés par les Chinois sont décrits, 158 châteaux bordelais, 10 châteaux en France et 2 Maisons de cognac. Pourquoi ces vignobles sont-ils en vente ? Pourquoi les Chinois les achètent-ils ? 250 pages et 350 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset. Mises à jour quotidienne de la version numérique 8€, et tous les 6 mois pour la version papier 20€, en vente en librairie et sur le site www.levinlerougelachine.com

livre-lemaire-vin-chine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé