La vente des vins en Primeurs 2021 des vins de Bordeaux

alain-marty oenotourisme-spiritueux-livre-lemaire-hebdo-vin-chine
Alain Marty lance Le Mondial de l’Œnotourisme et des Spiritueux
27/02/2021
zhong-shanshan-milliardaire-lemaire-hebdo-vin-chine
Le nombre de milliardaires en Chine en forte hausse malgré ou grâce au Covid-19
06/03/2021

05 03 21 – Dans un contexte encore incertain, l’Union des Grands Crus des vins de Bordeaux innove cette année en lançant une semaine des Primeurs itinérante qui se déroulera du 26 au 29 avril 2021 © Bernard Sirot

La vente des vins en Primeurs 2021 des vins de Bordeaux

Reprise à confirmer en Chine

Si aucun geste n’est à ce jour venu des États-Unis en ce qui concerne les taxes plombant notamment les vins français, les choses semblent bouger en Chine. Le récent Nouvel An chinois a redonné une certaine joie de vivre et de l’envie de consommer à ces nouveaux consommateurs qui sortent d’une année très difficile. Néanmoins, pour l’instant, il est encore un peu tôt pour parler de relance réelle.

Un enjeu déterminant pour Bordeaux

L’Union des Grands Crus innove cette année en lançant une semaine des Primeurs itinérante qui se déroulera du 26 au 29 avril. L’originalité vient que cette manifestation, qui a fait les beaux jours des vins de Bordeaux dans le passé, se déroulera conjointement dans dix villes sélectionnées avec beaucoup d’attention. Bordeaux bien entendu mais aussi Bruxelles, Frankfort, Hong-Kong, Londres, New York, Paris, San Francisco, Shanghai et Zurich sont les heureuses destinations choisies avec méticulosité…
Mais qu’en sera-t-il des multiples dégustations d’appellations, de clubs, de metteurs en marché, d’œnologues et de copinages qui, profitant dans le passé de l’éclat de cette dégustation des plus grands vins de Bordeaux, organisaient leurs propres manifestations réparties dans tout le vignoble aux mêmes dates ? Pour l’instant, en ce début mars, pas grand-chose ne filtre ; il est pourtant plus que temps de communiquer sur ces moments de découvertes qui avaient trouvé leurs fervents supporters…
Ne l’oublions pas, l’économie des vins de Bordeaux ne se limite pas uniquement aux 131 adhérents de l’Union des Grands Crus de Bordeaux… Les Bordeaux, qui constituent le cœur mais aussi le corps de l’édifice économique des vins de Bordeaux, ont plus que jamais besoin de notoriété et de renouveau dans leur approche et il ne faudrait pas qu’ils loupent un millésime annoncé de qualité tel que le 2020… L’enjeu est déterminant et ne doit pas être pris avec légèreté…

vin-primeur-nadeau-lemaire-hebdo-chinePhoto © Jean-Bernard Nadeau www.jbnadeau.com

le Vin, le Rouge, la Chine

Les 170 vignobles français achetés par les Chinois sont décrits : 158 Châteaux de Bordeaux, 10 vignobles en France, 2 Maisons de cognac.
Pourquoi ces vignobles sont-ils en vente ? Pourquoi les Chinois les achètent-ils ?
250 pages et 350 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset.
Depuis 7 ans, la version numérique en PDF  est mise à jour au quotidien – 8€, et sa version papier en librairie mise à jour tous les 6 mois ; elles sont en vente sur ce blog et sur le site www.levinlerougelachine.com

livre-lemaire-vin-chine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connexion

Mot de passe perdu ?

error: Contenu protégé