La presse viticole du Vivre Bordeaux n°10

juppe-cite-vin-lemaire-hebdo-vin-chine
Alain Juppé – l’Homme de l’Année 2017 par la Revue du Vin de France
06/01/2017
train-wuhan-lyon-laurence-lemaire-vin-hebdo-chine
Wuhan en Chine et le Vin de France
08/01/2017

07 01 17 – La presse viticole du Vivre Bordeaux n°10 paru le 7 janvier 2017

Vivre Bordeaux, le trimestriel à consommer sans modération

vivre-bordeaux-couv10-lemaire-hebdo-vin-chine

« Bordeaux est quand même formidable et étonnante ; je voyage dans le monde entier et je connais peu de villes qui soient de cette qualité-là ! »
Olivier Bernard est né à Talence. En 1983, le groupe familial a acheté le Domaine de Chevalier en Pessac-Léognan. Olivier a pris les rênes du vignoble, propulsé et formé par l’ancien propriétaire Claude Ricard. «Domaine de Chevalier ce n’est pas mon boulot c’est ma vie .» dit-il.

Le chai de Château La Fleur de Boüard est unique au monde
Le chai de Château La Fleur de Boüard permet d’extraire la quintessence de son terroir de Lalande-de-Pomerol, grâce à la gravitation.
Ce chai a été conçu par Hubert de Boüard de Laforest, ses enfants Coralie, Matthieu et Quentin, le directeur technique Philippe Nunes et l’architecte Arnaud Boulain. «Nous avons attendu que le vignoble soit restructuré et parfaitement tenu pour bâtir le chai de nos rêves en 2012, explique Coralie. Ses 32 cuves flottent au-dessus de nos têtes afin d’optimiser le système gravitaire, avec une cuve- ascenseur pour seule machine. Chaque parcelle est définie par nos soins pour exprimer la structure du terroir, le cépage et l’âge des vignes ; ainsi nos cuves contiennent de 70, 75, 82 hl… en fonction des 32 parcelles.» Le raisin est préservé de son arrivée au chai à sa mise en bouteille. Par ce procédé révolutionnaire 100% gravitaire, le chai de Château La Fleur de Boüard est unique au monde.

fleur-bouard-1-lemaire-hebdo-vin-chine
fleur-bouard-2-lemaire-hebdo-vin-chine

Lire le Vin, le Rouge, la Chine : les 144 vignobles français achetés par les Chinois sont décrits, dont 136 châteaux bordelais. Pourquoi ces vignobles sont-ils en vente ? Pourquoi les Chinois les achètent-ils ? 250 pages et 350 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset. Mises à jour régulières de la version numérique 8€, et tous les 3 mois pour la version papier 20€, en vente en librairie et sur le site www.levinlerougelachine.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé