8 mars, Journée de la Femme en Chine : le pire et le meilleur

Cave-cite-vin-deltil-chine-nouvel-an-hebdo-lemaire
La fête des Lanternes se déguste
04/03/2018
Allemagne-Julia-Klöckner-hebdo-vin-chine-lemaire
Les femmes ne font plus tourner le vin mais les inégalités demeurent
08/03/2018

08 03 18 – Aujourd’hui, nous fêtons la Journée internationale des Femmes partout sur la planète. Ces derniers mois ont été intenses en débats et prises de conscience mondiales sur les inégalités et violences faites aux femmes. L’affaire Weinstein et le mouvement #Metoo ont résonné dans tous les médias et réseaux sociaux, même jusqu’en Chine, quoique plus timidement, avec les derniers scandales d’abus et d’harcèlements sexuels sur des étudiantes par certains enseignants d’universités prestigieuses

8 mars, Journée de la Femme en Chine : le pire et le meilleur

Par Elise Pouget
Photo : Iron Girl, version chinoise de Rosie the Riveter, 1960

Journee-femme-8-mars-hebdo-vin-chine-lemaire

Rappel

Officialisée par les Nations Unies en 1977, la Journée Internationale des Femmes est née au début du XXème siècle dans les luttes des ouvrières et suffragettes aux États-Unis et au Royaume Uni. C’est devenu une journée de manifestations à travers le monde : groupes et associations de militantes organisent des manifestations pour fêter les victoires et les acquis et faire entendre leurs revendications afin d’améliorer la situation des femmes.

Comment se passe cette journée en Chine ?

Bien sûr, en Chine, il ne faut pas s’attendre à des défilés dans les rues ou à des actions politiques. Mais là où la différence culturelle peut devenir assez crispante, c’est quand cette journée devient une nouvelle forme de « Saint Valentin bis » à visée commerciale !

Il est par exemple attendu des conjoints qu’ils offrent des petits cadeaux ou s’occupent de la maison pendant que ces dames vont au salon de massage ou faire du shopping. Les magasins et centres commerciaux proposent des offres exclusives à leurs clientes féminines ce jour là : promotions sur les cosmétiques, soldes dans les rayons femme des boutiques de prêt-à-porter ou sur Internet… La Journée des Femmes en Chine semble davantage célébrer le porte-monnaie et la beauté de ces dernières que la lutte pour leurs droits.

Des réductions sont même accordées à l’entrée de lieux touristiques ! On ne compte plus le nombre de bars ou night-clubs offrant cappuccino ou cocktail aux clientes, organisant même des activités girly de type manucure gratuite, …  Certains vont même plus loin : un cocktail gratuit sera offert à celles qui porteront des talons de plus de 8 cm !

En fonction de leur secteur d’activité, des entreprises proposent également des promotions rigolotes (malgré elles peut-être ?), comme cette offre de check-up gynécologique à demi-tarif dans une clinique de Shanghai ! La tendance est également suivie au sein même des entreprises avec des cadeaux offerts par la direction aux salariées : bijoux, fleurs, chocolats …

Quelle situation pour les femmes en 2018 en Chine ?

C’est l’occasion de rappeler les inégalités grandissantes entre hommes et femmes, dans une Chine retrouvant ses valeurs patriarcales après la parenthèse égalitariste des années Mao, à l’époque du fameux slogan  « Les femmes soutiennent la moitié du ciel  » et de la figure de « la fille de fer » des affiches maoïstes !

Les féministes assurent que la situation s’est dégradée avec la libéralisation des années 1980 : le taux de femmes actives a baissés en 20 ans, leur salaire se dégradent à poste équivalent avec celui des hommes au fil des années, peu de femmes sont propriétaires, et au niveau politique, on est loin de la parité : sur les 200 membres du Comité central du Parti moins de 5% sont des femmes.

Dans les avancées, un ancien tabou s’est levé sur les violences conjugales avec une loi les reconnaissant comme telles en 2011 et permettant donc aux victimes de se défendre devant la justice. Le statut des femmes s’améliorent également dans l’éducation : selon le Conseil d’État chinois, en 2014, parmi les étudiants ayant obtenu un diplôme de bac+2 jusqu’à bac+4 les femmes représentaient 51 % environ. De bonnes nouvelles !

le Vin, le Rouge, la Chine

Edition n°12
Les 155 vignobles français achetés par les Chinois sont décrits : 143 Châteaux de Bordeaux, 10 vignobles en France, 2 Maisons de cognac.
Pourquoi ces vignobles sont-ils en vente ? Pourquoi les Chinois les achètent-ils ?
250 pages et 350 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset.
Version numérique en PDF mise à jour au quotidien – 8€, et sa version papier en librairie mise à jour tous les 3 mois sont en vente sur ce blog et sur le site www.levinlerougelachine.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Contenu protégé