La Chine reconnaît 45 appellations de vins de Bordeaux

Drone-Gili-1-lemaire-hebdo-vin-chine
Des vignes et un drone à Bordeaux fête le vin
03/06/2016
chinois-costes-de-rhone-lemaire
Des Chinois Commandeurs des Costes du Rhône
04/06/2016

03 06 16 – Le 2 juin 2016 la Chine a annoncé avoir reconnu 45 appellations de vins de Bordeaux ; les contrefaçons seront mieux combattues sur le marché chinois.

La Chine reconnaît 45 appellations de vins de Bordeaux

Bordeaux est le vin français le plus connu des chinois, mais les consommateurs boivent souvent des contrefaçons, des vins médiocres déguisés en crus authentiques. Fabien Bova, directeur général du Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux (CIVB), se réjouit de ce «signal fort» contre les «détournements de notoriété».

Les appellations reconnues sont

Bordeaux – Barsac – Blaye – Côtes de Bordeaux – Blaye Côtes de Bordeaux – Cadillac Côtes de Bordeaux – Castillon Côtes de Bordeaux – Francs Côtes de Bordeaux – Bordeaux Haut Benauge – Bordeaux supérieur – Cadillac – Canon Fronsac – Côtes-de-Blaye – Cérons – Côtes de Bordeaux Saint Macaire – Côtes-de-Bourg / Bourg / Bourgeais – EntreDeux-Mers – Entre-Deux-Mers Haut Benauge – Fronsac – Graves – Graves de Vayres – Graves Supérieures – Haut Médoc – Lalande de Pomerol – Listrac Médoc – Loupiac- Lussac Saint- Emilion – Margaux – Médoc – Montagne Saint-Emilion – Moulis ou Moulis en Médoc – Pauillac – Pessac-Léognan – Pomerol – Premières Côtes de Bordeaux – Puisseguin SaintEmilion – Sauternes – Saint-Emilion – Saint-Emilion Grand Cru – Saint-Estèphe – Saint-Georges Saint-Emilion – SaintJulien – Sainte-Croix du Mont – Sainte-Foy Bordeaux

chine-reconnaissance-juin-2016
Photo : Stéphane Le Foll ministre de l’agriculture, Bernard Farges président du CIVB, Sun Dawei vice-ministre de l’AQSIQ © CIVB
Pour lutter contre les contrefaçon, avant un salon viticole de Chengdu, une centaine de policiers chinois ont été formés pour détecter la commercialisation de vins contrefaits, avec l’appui de professionnels bordelais.
La Chine avait reconnu les appellations Cognac puis Champagne fin 2009.
Dix Indications géographiques chinoises, comme la pêche de Pinggu et le thé Longjing, ont été reconnues par l’Union Européenne en échange de l’enregistrement par la Chine de dix appellations européennes dont le comté, le roquefort et le jambon de Parme.

le Vin, le Rouge, la Chine

Lire le Vin, le Rouge, la Chine sur les investissements des Chinois dans les vignobles français : les 134 domaines sont décrits. 250 pages et 352 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset. Version papier et sa numérique 8€ sur www.levinlerougelachine.com

livre-lemaire-vin-chine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé