La Chine et le Vin du Languedoc

cognac-laurence-lemaire-hebdo-vin-chine
La Chine et le Cognac
10/08/2015
lait-lemaire
La Chine et le Lait
20/08/2015

12 08 15 – Un 1er Chinois dans les vignes de l’Aude, au Sud de la France : après le bordelais, des investisseurs de Chine, 1er pays consommateur de vin au monde, ont signé mardi 20 janvier 2015, une 1ère acquisition dans le Languedoc d’un domaine viticole

La Chine et le Vin du Languedoc

Château de La Bastide, situé dans la commune d’Escales, a été vendu par Anne-Marie et Guilhem Durand qui n’avait pas de successeurs. Il a été acheté par HBC International Wine Assets Management, basé à Pékin et Hong Kong, spécialisé dans l’import de vin en Chine, et dirigé par Min Yu.
Le domaine de 180 hectares est au cœur des Corbières audoises ; ses 57 hectares de vignes sont au Nord de l’AOC Corbières. Le chai, entièrement rénové en 2002, accueille 600 barriques.
Amateur de vin et homme d’affaires avisé, Min Yu avait repéré ce domaine en octobre 2013 ; la négociation a duré plus d’un an. Son agent en France est Madame Nantin Gao.
C’est la 1ère fois que des Chinois s’intéressent à cette région.
Les vignes du château sont signalées sur les relevés topographiques depuis 1770 ; 96% de sa production est vendue à l’étranger ; son vin est recommandé par le guide Parker à l’international. Min Yu a gardé les 5 employés du château et maintenu la continuité de leurs travaux viticoles ; il souhaite construire un grand hôtel et prévoit la création d’une activité œnotouristique, synonyme de la venue de visiteurs chinois.

Languedoc-lemairephoto © FP : Guilhem Durand passe le relais à Min Yu

Les Chinois commencent à distinguer les vins français dont ceux de sud de France.

Mars 2015 : «Il se vend 61 bouteilles de vin du Languedoc Roussillon par seconde dans le monde» annonçait Jacques Gravegeal, président d’Intersud qui regroupe les professionnels du vin du Languedoc-Roussillon. Il confirmait ainsi la place de n°1 de la région dans la production et l’exportation de vins en France.
1er vignoble français en superficie, la région Languedoc-Roussillon est la 1ère productrice de vin en France, en volume, soit un tiers de la production française et l’équivalent de 5% de la production mondiale. «Depuis plusieurs années, nous avons entrepris un saut qualitatif qui devient payant. Les gens savent qu’ils vont trouver des vins ayant le meilleur rapport qualité-prix.» En vente dans les grandes surfaces, le prix moyen est d’environ 3 € le litre.
C’est aussi la région qui exporte le plus. Rien qu’en Chine, les ventes ont augmenté de 24% en 2014. «Les Chinois ne spéculent plus sur notre vin, ils le boivent.» La Chine devient le 1er client de la région en termes de valeurs exportées devant les Etats-Unis.


Min Yu, Hon Hau Wong et Ling Ting, 3 des 5 dirigeants du groupe HBC International Wine Assets Management, photo © Fanny Linares. Le président de HBC, Hon Hau Wong, est à la tête  de 2 marques de montres suisses ; Ling Ting est chef d’entreprise dans le secteur de l’immobilier.

Lire le Vin, le Rouge, la Chine sur les investissements des Chinois dans les vignobles français : 127 domaines sont décrits. 242 pages et 350 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset. Versions papier et numérique 8€ seulement sur www.levinlerougelachine.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Contenu protégé