Choose France à Versailles avec JD.Com

Macron-emmanuel-brigitte-xian-hebdo-vin-chine-lemaire
Emmanuel Macron en visite d’Etat en Chine du 8 au 10 janvier 2018
11/01/2018
Women-of-wine-festival-lemaire-hebdo-vin-chine
1er Women of Wine Festival à Hong Kong
25/01/2018

22 01 18 – Le chef de l’État français, Emmanuel Macron, sort le grand jeu pour inciter les entreprises étrangères à investir en France, le 22 janvier 2018. « Le grand jeu dans un décor grand siècle puisque c’est au château de Versailles que le président de la République, accompagné de pas moins de 15 ministres, va recevoir 140 dirigeants parmi les plus grandes entreprises mondiales, en tout cas, celles qui sont le plus connues sur le marché économique, rapportait Jeff Wittenberg journaliste de France 2, Choose France. »

Emmanuel Macron et 140 entreprises étrangères à Versailles le 22 janvier 2018

Choose France

140 patrons, en route pour Davos en Suisse, ont fait une halte en France à l’invitation du chef de l’État.

Les patrons des géants américains, chinois et européens, comme Coca-Cola, Facebook (Sheryl Sandberg), Google, Goldman Sachs, UPS, Alibaba, Bosch, SAP, Ikea, Barilla, Siemens, Volvo ou Rolls-Royce ont accepté l’invitation du chef de l’Etat, plébiscité par les milieux d’affaires pour son dynamisme et son programme d’allègement d’impôts des entreprises et de flexibilité du travail.

Avec
Lloyd Blankfein, le CEO de la banque d’affaires Goldman Sachs,
Dominic Barton, le patron de McKinsey,
David Abney, à la tête du groupe de transport UPS,
Jonas Prising, le CEO de Manpower,
James Quincey, patron de Coca-Cola,
Bill McDermott, le PDG de l’éditeur de logiciel SAP,
Liu Qiangdong alias Richard Liu, CEO de JD.Com, le géant chinois de la vente en ligne, etc…
Côté français, le chef de l’Etat a invité Maurice Lévy de Publicis, Jean-Laurent Bonnafé de BNP Paribas, Thomas Buberl de Axa et Emmanuel Faber de Danone.

L’Elysée attend cinq annonces significatives de gros projets d’investissements en France, dans l’industrie et le numérique et près d’une dizaine d’autres de taille moyenne, dont le constructeur automobile japonais Toyota avec des centaines de nouveaux emplois dans son usine d’Onnaing.

JD.com, le commerce électronique en Chine

Liu Qiangdong alias Richard Liu est né le 14 février 1974. Il est marié et a deux enfants. Il est le fondateur de JD.com ou Jingdong Mall, l’un des leaders de l’industrie du commerce électronique en Chine. JD.com a été introduit en bourse aux États-Unis le 22 mai 2014.
Quant à l’intensification de la rivalité entre Alibaba et JD.com Liu a déclaré qu’il était « confiant que son entreprise allait bientôt combler le fossé (…) Dans 5 ans, je suis sûr que nous allons les surpasser pour être la plus grande plate-forme B2C en Chine (…) Parce que … nous avons toujours grandi plus vite qu’eux et aussi parce que notre expérience utilisateur est toujours meilleure que n’importe quel concurrent en Chine ».

JDcom-chine-hebdo-vin-lemaire

Versailles

Lorsqu’il était ministre de l’Économie, Macron avait déjà choisi les ors de Versailles pour convier des investisseurs étrangers, le 5 mars 2015. Lors de sa visite en Chine, Macron a encouragé l’exportation d’expositions françaises en Chine, comme celle du Château de Versailles de 2014, « La Chine à Versailles, art et diplomatie au XVIIIe siècle ».

Macron à Versailles © Reuters
Macron-versailles-hebdo-vin-chine-lemaire

le Vin, le Rouge, la Chine

Edition n°12
Les 155 vignobles français achetés par les Chinois sont décrits : 143 Châteaux de Bordeaux, 10 vignobles en France, 2 Maisons de cognac.
Pourquoi ces vignobles sont-ils en vente ? Pourquoi les Chinois les achètent-ils ?
250 pages et 350 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset.
Version numérique en PDF mise à jour au quotidien – 8€, et sa version papier en librairie mise à jour tous les 3 mois sont en vente sur ce blog et sur le site www.levinlerougelachine.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Contenu protégé