Emmanuel Macron a décidé de ne pas poursuivre le projet Europacity

cite-du-vin-bassin-lemaire-hebdo-vin-chine
La Cité du Vin s’associe à Sotheby’s Wine pour une vente aux enchères exceptionnelle
11/11/2019
France-3-aquitaine-journal-lemaire-hebdo-vin-chine copie
Noa, France bleue et France 3, Interviews de Laurence Lemaire
03/12/2019

13 11 19 – « Le projet Europacity n’est pas la bonne réponse aux défis du territoire et n’est pas cohérent avec l’ambition que nous portons en matière de transition écologique », a déclaré la ministre de la Transition écologique et solidaire Elisabeth Borne, à l’issue du 3ème Conseil de défense écologique

Le 7 novembre 2019, le président de la République a décidé de ne pas poursuivre le projet Europacity

Immochan, la branche immobilière d’Auchan avait signé un accord avec le géant chinois Dalian Wanda pour financer EuropaCity et son projet de centre commercial géant à 16 kms de Paris. EuropaCity devait être la future destination des loisirs du Grand-Paris, un truc de fou qui devait voir le jour en 2027. Sur 80 hectares de terres agricoles, son parc paysager intégrait une gare RER vers Paris (la ligne 17), l’hypermarché, 500 boutiques, plein de toboggans futuristes, montagnes russes, piste de ski, parc aquatique, salle de cirque etc…

Projet controversé de ce parc d’activités géant au nord de Paris

A Gonesse dans le Val-d’Oise, ce projet d’un montant de 3,1 milliards d’euros était porté par Alliages et Territoires, filiale française de la branche immobilier du groupe Auchan et du chinois Wanda. « Ce projet répond à une conception datée de l’aménagement du territoire et d’un certain modèle de consommation qui ne répond pas aux attentes de nos concitoyens, ajoute Elisabeth Borne. Il participe au développement des centres commerciaux toujours plus grands en périphérie des villes. Un modèle qui a largement contribué à la crise du petit commerce et à une dépendance toujours plus forte à l’automobile. »
Emmanuel Macron a confié à François Rol-Tanguy, ancien directeur de l’association l’Atelier parisien d’urbanisme, une mission visant à concevoir un « projet alternatif en concertation avec les élus locaux. ». « Les enjeux d’emplois, d’attractivité du territoire seront bien évidemment pris en compte. Mais ils doivent être au service d’un projet qui a du sens », affirme l’entourage du chef de l’État, qui promet « un projet équilibré », cohérent avec les impératifs écologiques.
La Chambre d’agriculture de la région Île-de-France tient à rappeler que des agriculteurs sont déjà installés et exploitent les terres agricoles sur le site envisagé. Selon elle, des projets alternatifs, tous plus utopiques les uns que les autres, fleurissent depuis des années et reprennent vie suite à l’abandon du projet Europacity, visant notamment à revoir le modèle agricole.
«  L’après Europacity… mais quel après ?  s’étrangle Jean-Pierre Blazy le maire de Gonesse. On nous annonce l’arrêt brutal d’un projet structurant, et l’on prétend construire une alternative avec les élus locaux… Mais la perte de confiance est totale !  Emmanuel Macron sacrifie des populations défavorisées au nom d’une vision purement symbolique de l’écologie ».

Dalian Wanda Group

Wang Jianlin – né le 24 octobre 1954, est propriétaire du conglomérat Dalian Wanda Group fondé en 1988, spécialisé dans l’immobilier et le divertissement. Il est un ancien soldat de l’Armée populaire de libération, et membre du Parti communiste chinois. Il a quitté la fonction publique en 1989 pour s’engager dans le secteur privé.

Atletico Madrid © Jason Lee / Reuters

En Décembre 2015, Wang Jianlin a acheté 15A Kensington Palace Gardens à Londres, pour 80 millions £ ; les propriétés de cette rue font partie des plus chères du monde. En février 2015, le milliardaire a racheté la société suisse de marketing sportif Infront, qui commercialise les droits de diffusion des plus grandes compétitions sportives. En 2012, il a acheté la chaîne de salles de cinéma américaine AMC Entertainment pour 2,6 milliards de dollars. Il a acquis 20% du capital du club de football espagnol Atletico Madrid. En janvier 2016, ce magnat de l’immobilier négociait le rachat de la major américaine du cinéma Legendary Entertainment.

le Vin, le Rouge, la Chine

Edition n°13
Les 166 vignobles français achetés par les Chinois sont décrits : 154 Châteaux de Bordeaux, 10 vignobles en France, 2 Maisons de cognac.
Pourquoi ces vignobles sont-ils en vente ? Pourquoi les Chinois les achètent-ils ?
255 pages et 350 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset.
La version numérique en PDF mise à jour au quotidien – 8€, et la version papier en librairie mise à jour tous les 3 mois, sont en vente sur ce blog et sur le site www.levinlerougelachine.com

europacity-projet-abandon-lemaire-hebdo-vin-chine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Contenu protégé