Le film chinois Walking Past the Future salué par la critique du Festival de Cannes

Cadillac-bordeaux-logo-lemaire-vin-chine
Cadillac Côtes de Bordeaux et les Chinois
22/05/2017
Macron-vin-lemaire-chine-hebdo
Emmanuel Macron, un Président qui aime le vin
23/05/2017

23 05 2017 – Le film chinois Walking Past the Future, réalisé par Li Ruijun, est le seul film chinois sélectionné au  70ème Festival de Cannes, dans la section Un certain regard. Il a été largement salué par la critique samedi 20 mai 2017 lors de sa projection, en présence de la star chinoise Fan Bingbing qui est membre du jury

Le film chinois Walking Past the Future a été salué par la critique du Festival de Cannes

Cannes-film-chinois-1-lemaire-hebdo-vin-chineL’actrice chinoise Yang Zishan et Li Ruijun

C’est la 1ère fois que Li Ruijun participe au Festival de Cannes. Ses films ont déjà été sélectionnés par des festivals internationaux, comme Fly with the Crane, retenu dans la catégorie Horizons de la Mostra de Venise en 2012, et River Road présenté au Festival international de Tokyo en 2014. Son 5ème long métrage, Walking Past the Future, est le seul film chinois retenu par le 70ème Festival de Cannes, qui se tient du 17 au 28 mai 2017.

Le réalisateur chinois s’est dit très « honoré et surpris » d’être sélectionné par le festival. Pour lui, « Walking Past the Future reflète l’envers du développement social chinois en racontant une histoire de famille et d’amour » qui pourrait toucher les spectateurs du monde entier.

Walking Past the Future

Le film dépeint la vie d’une famille issue de la 1ère génération de travailleurs migrants en Chine. Après avoir travaillé pendant près de 20 ans à Shenzhen, ville moderne du Sud de Chine, les parents de Yang Yaoting, vieux et en mauvaise santé, perdent tous deux leurs emplois. Ils décident alors de rentrer dans leur village de la province du Gansu, avec leurs deux filles. Mais vivre à la campagne ne se révèle pas aussi facile que prévu. Yaoting retourne alors à Shenzhen, où elle rêve d’acheter un appartement pour sa famille.

A l’issue de la projection, le producteur américain Dany Wolf, disait que « ce film l’avait profondément touché, car il se démarque nettement des films généralement diffusés dans les salles de cinéma chinoises par son sujet, qui traite de vrais problèmes douloureux de la société chinoise ». La journaliste turque Defne Gürsoy Birgün soulignait : « à l’époque post-industrielle, la migration en sens inverse, c’est-à-dire des villes vers la campagne, est un défi pour tous les pays ».

Un certain regard

Cette année, 18 long-métrages sont sélectionnés dans la catégorie Un certain regard. Présidé par l’actrice américaine Uma Thurman, le jury de cette section se compose du réalisateur égyptien Mohamed Diab, de l’acteur français Reda Kateb, du réalisateur belge Joachim Lafosse et du Tchèque Karel Och, directeur artistique du Festival international de Karlovy Vary. La programmation Un certain regard propose des oeuvres singulières dans leur propos et leur esthétique. Le palmarès sera dévoilé le 27 mai.

Cannes-film-chinois-2-lemaire-hebdo-vin-chine

Fan Bingbing

L’actrice et productrice chinoise Fan Bingbing fait partie des huit membres du jury du 70ème Festival de Cannes présidé par le réalisateur et scénariste espagnol Pedro Almodovar. Fan Bingbing, âgée de 36 ans, devient célèbre en 1998 grâce à la série chinoise My fair princess. En 2003, elle joue dans Cell phone, le plus grand succès de l’année en Chine. Depuis, elle multiplie les rôles. En 2014, sa carrière à l’internationale explose grâce à son rôle de Blink dans le blockbuster americain X-Men : Days of Future Past. Enfin, en 2016, elle reçoit le Prix de la Meilleure Actrice lors du Festival du Film de Saint-Sébastien et du 11ème Asian Film pour le film I Am not Madame Bovary.

La 7ème édition du Festival du cinéma chinois en France

11 films chinois sortis l’année dernière sont présentés aux spectateurs français du 15 mai au 27 juin 2017 à Paris, Strasbourg, Lyon, Marseille, Cannes, l’Ile de la Réunion et Brest.
La Chine se démarque aujourd’hui par une production cinématographique prolifique et variée. Ce rendez-vous franco-chinois créé en 2011 par l’administration chinoise en charge du cinéma, de la télévision et de la radio (SARFT) ainsi que par le ministère de la Culture de Chine, et initié avec le concours du groupe Pathé, a pour objectif de permettre au public français de découvrir la richesse et la diversité du cinéma chinois d’aujourd’hui. Les ambassadeurs sont l’acteur Wu Xiubo, Juliette Binoche. Anne Fontaine et Claude Lelouch.

Lire le Vin, le Rouge, la Chine : les 144 vignobles français achetés par les Chinois sont décrits, dont 136 châteaux bordelais. Pourquoi ces vignobles sont-ils en vente ? Pourquoi les Chinois les achètent-ils ? 250 pages et 350 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset. Mises à jour régulières de la version numérique 8€, et tous les 3 mois pour la version papier 20€, en vente en librairie et sur le site www.levinlerougelachine.com

1 Comment

  1. Rémongin dit :

    Article très intéressant!?????

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Contenu protégé