Frédéric Berne, Concours de Vignerons et terroirs d’avenir

changyou-chateau
Yantaï, la ville préférée des francophones de Chine
18/08/2016
whisky-et-sauternes
Le Whisky se bonifie en fût de Sauternes
19/08/2016

19 08 16 – Frédéric Berne, jeune vigneron du Beaujolais, a remporté la 1ère édition du concours Vignerons et terroirs d’avenir  le 9 juin 2016 au Club français du vin à Paris

Frédéric Berne, Concours de Vignerons et terroirs d’avenir

berne-concours-01-lemaire
Le concours Vignerons et terroirs d’avenir a été organisé par AdVini, soutenu par Montpellier SupAgro Fondation et l’IHEV : «Ouvert aux viticulteurs de moins de 40 ans, il est destiné à encourager l’installation de porteurs d’un projet solide et ambitieux sur une zone viticole à fort potentiel qualitatif ». «Son projet ambitieux vise à redorer l’image de cette belle région viticole sur les grandes tables de France et du monde».

Fin 2013, Frédéric Berne s’est installé dans le Rhône à Lantignié, au domaine du Château des Vergers – la superbe demeure est érigée sur les caves bâties en 1604. Il cultive 60 hectares en appellations Morgon et 64 en Chiroubles pour d’autres propriétaires, et 6 hectares de Beaujolais-villages du château. Il restructure les vignobles afin de les rendre cultivables en Bio : «Pour le concours, j’ai expliqué comment je comptais développer la vente directe en Beaujolais, quelle était ma stratégie d’ensemble ; elle s’appuie sur les terroirs du Beaujolais. Je pense que j’ai réussi à bien les mettre en avant.»
Frédéric Berne a reçu 50 000 € pour financer l’achat de parcelles, la restauration d’un caveau et son développement commercial. Des experts et partenaires d’AdVini lui permettront de l’aider dans l’avancement de son projet. «Je suis très content pour moi mais aussi pour la région qui mérite d’être défendue.»
Photo de Frédéric Berne © AdVini

berne-concours-lemaire
Remise du prix © AdVini de gauche à droite, le jury : le journaliste Thierry Desseauve, Antoine Leccia d’AdVini, le lauréat Frédéric Berne, le consultant Stéphane Drerenoncourt, Alain Marty président du Wine & Business Club, Frédérique Hermine journaliste pour In Vino BFM et Terre de Vins, le chef étoilé Alain Dutournier, et Jérôme Despey président du conseil spécialisé vins de FranceAgriMer.

Au Nord-ouest de Lyon, le vignoble du Beaujolais s’étend sur près de 20 000 hectares. Il produit surtout de vins rouges. Il y a 10 crus : Saint-Amour, Juliénas, Chénas, Moulin-à-Vent, Fleurie, Chiroubles, Morgon, Régnié, Côte-de-Brouilly et Brouilly. Les 12 appellations produisent 39 Beaujolais Villages, les Beaujolais et le Beaujolais nouveau, issus d’un cépage unique, le gamay noir à jus blanc.

le Vin, le Rouge, la Chine

le Vin, le Rouge, la Chine : les 137 vignobles français achetés par les Chinois sont décrits : 129 châteaux de Bordeaux, 6 vignobles en France, 2 Maisons de cognac. Pourquoi ces vignobles sont-ils en vente ? Pourquoi les Chinois les achètent-ils ? 250 pages et 350 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset. Versions numérique en PDF 8€ et version papier en librairie et sur le site www.levinlerougelachine.com

livre-lemaire-vin-chine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé