Le camembert, le brie et le roquefort ne sont plus les bienvenus en Chine

amazon-logo-lemaire-chine-vin-hebdo
Même étouffé par Alibaba, Amazon ne renonce pas à la Chine
13/09/2017
Fronsac-carte-libourne-lemaire-hebdo-vin-chine
Fronsac et Canon Fronsac – appellations de Bordeaux et la Chine
20/09/2017

15 09 17 – Le camembert, le brie et le roquefort ne sont plus les bienvenus en Chine

Le camembert, le brie et le roquefort ne sont plus les bienvenus en Chine

fromages-francais-chine-hebdo-vin-lemaire

Les autorités sanitaires

Elles bloquent l’importation de plusieurs fromages étrangers, notamment français, a indiqué l‘AFP. Selon une liste envoyée par un important fournisseur à ses clients et que s’est procuré l’AFP, les produits visés sont principalement ceux à pâte molle : camembert, brie, époisses, ou persillée : roquefort, bleu, fourme d’Ambert, ou au lait de chèvre. La plupart des fromages à pâte dure : raclette, comté, beaufort, gruyère, emmental, tomme de Savoie, ne semblent pas concernés. La mozzarella italienne serait également épargnée.

Une importation de ces produits étrangers de plus en plus compliquée

Si la consommation de produits laitiers a fortement augmenté en Chine ces dernières décennies, le fromage y reste un produit principalement consommé par une clientèle étrangère.
La Chine, on le constate année après année, rend de plus en plus compliquée l’importation de ces produits étrangers, certainement pour protéger son industrie laitière. Mais la restriction est tellement forte que ça revient à faire du protectionnisme. L’un des principaux importateurs en Chine de fromages français, la société Sinodis, a déclaré à l’AFP ne « pas vouloir communiquer pour l’instant » sur ce dossier.

Source : Guillaume Asmanoff lepetitjournal.com/shanghai 11 09 17

L’Autorité de contrôle des aliments étrangers

« En juin, l’AQSIQ, l’Autorité de contrôle des aliments étrangers, annonça discrètement que les fromages à pâte molle ou persillée étaient bannis. Depuis lors, 5465 tonnes de fromages saisis à divers points d’entrée du territoire chinois, ont été détruites. Excepté quelques types danois (Danablu), britannique (Stilton) ou italien (Gorgonzola), la majorité des guillotinés étaient français – adieu, Brie, Roquefort ou Camembert ! explique Le Vent de la Chine du 15 09 17. Le flou règne sur la raison de l’interdiction, nul incident de santé ou de qualité des fromages n’ayant été signalé en 2017 ».
« Pour des professionnels étrangers, la cause première de cette mise au ban est le protectionnisme, poursuit Le Vent de la Chine. Cela peut paraître paradoxal, la Chine n’ayant pas de fromages propres en concurrence avec les importés, et cette importation minuscule concerne la restauration et une clientèle essentiellement expatriée ». L’Union Européenne réclame les raisons du mystérieux interdit, et conteste la conformité du procédé, aux règles de l’OMC.

Le 23 octobre 17 Le fromage est à nouveau autorisé en Chine

Les autorités sanitaires chinoises ont levé l’interdiction d’importer certains fromages à pâte molle, dont de nombreux produits français comme le camembert et le brie, selon l’Union européenne (UE) et des professionnels interrogés lundi par l’AFP.
La consommation de produits laitiers a fortement augmenté en Chine ces dernières décennies, mais le fromage reste principalement consommé par une clientèle étrangère.

L’exportation des vins français se porte bien

Les Chinois, propriétaires de châteaux viticoles en France, vendent leur production en Chine.
Lire

le Vin, le Rouge, la Chine

Edition n°12
Les 151 vignobles français achetés par les Chinois sont décrits : 139 Châteaux de Bordeaux, 10 vignobles en France, 2 Maisons de cognac.
Pourquoi ces vignobles sont-ils en vente ? Pourquoi les Chinois les achètent-ils ?
250 pages et 350 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset.
Version numérique en PDF mise à jour au quotidien, et sa version papier en librairie mise à jour tous les 3 mois sont en vente sur le site www.levinlerougelachine.com

1 Comment

  1. […] plus d’être jeunes, ce sont des urbains. Les consommateurs de fromage se concentrent dans les villes d’une part car il est quasiment impossible d’en trouver […]

Répondre à Le fromage : la gastronomie à l'Occidental qui plaît aux Chinois - Marketing Chine Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé