les Lascombes – Bordeaux au 7ème ciel

cepages-rechauffement-laurence-lemaire
Cépages et réchauffement climatique
22/10/2016
lili-vin-chine-laurence-lemaire
Vin – Chine et Bordelais avec Lili
23/10/2016

22 10 16 – Le Bordeaux de Stessy et Nicolas Lascombes, pour «l es vrais gourmands et les francs buveurs »

Avec les Lascombes Bordeaux est au 7ème ciel

Nicolas Lascombes a appris son métier de Chef à Grenoble, Paris et sur la Côte d’azur. «A 29 ans je voulais rejoindre mon cousin à Tahiti pour monter mon affaire, mais Jean-Pierre Xiradakis (la Tupina) m’a embauché juste avant mon départ. C’était un honneur à ne pas refuser. J’y suis resté 7 ans
Stessy a étudié le commerce international pour vivre à l’étranger mais c’est une entreprise bordelaise qui l’a séduite. «La vie bordelaise m’a happée rapidement. Lorsque nous sommes arrivés ici, nous étions nous-même en construction, comme la ville qui se faisait une beauté ; son énergie était entraînante ; c’est aussi pour ça que nous sommes restés.»
«C’est une ville sereine, sans stress, dit Nicolas. Les indices d’agressions, d’incivilité sont très bas. Ses aménagements de vie et sa beauté sont ses atouts ; ses qualités, réveillées depuis 10 ans, retiennent les nouveaux arrivants. Il y a un brassage de population et peu de villes ont le niveau d’équilibre de Bordeaux.»
Chez ses cousins, Nicolas passait ses vacances scolaires à Arcachon et à Saint-Emilion. Ces liens restent forts.
Stessy et Nicolas se sont rencontrés devant La Tupina. «On aurait pu partir loin ensemble, dit Nicolas, mais ma motivation était d’être à mon compte.»

lascombes-lemaire-laurence-lemaire
La capacité de travail de Nicolas Lascombes a séduit son banquier pour financer le Bouchon bordelais. Depuis, le couple achète et revend des restaurants qui sont des succès. La Brasserie bordelaise est leur ADN avec la cuisine du Sud-ouest, son dada, des caves exceptionnelles et des cuisines ouvertes sur les salles dans un esprit d’échange et de convivialité.
Stessy développe le Groupe Lascombe : «on est complémentaire, on a les mêmes objectifs, dit-elle. Et sa banque l’a suivi une nouvelle fois pour Le Puy Paulin. C’est la terrasse qui nous manquait, la place piétonne du centre-ville.» Un choix du cœur et une logique pour l’entreprise.

Le Groupe Nicolas Lascombes gère 6 restaurants incontournables
La Brasserie Bordelaise où le ‘’tout-Bordeaux’’ se rencontre depuis 2008 ; Le 7 et Le Puy Paulin depuis juin 2016 ; La Terrasse Rouge au Château La Dominique à Saint-Emilion ; Le Bouchon du Ferret et l’Hôtel de la plage à l’Herbe. Ils purifient la dépression, dilatent l’écume, déballent le fumet.

Bruno Grand-Clément est leur Chef exécutif.
Et au 7 à La Cité du Vin, 32 vins au verre sont proposés de 10h à 23h30 !
Le 7ème ciel c’est aussi ça, c’est le Bordeaux des Lascombes.

Leurs adresses

«L’apéro au Régent et le dîner au Comptoir cuisine face à cette superbe place de la Comédie. De l’autre côté de l’eau, on boit un verre Chez Alriq face aux Chartrons. A Darwin, nous croisons nos clients branchés ; cette rive droite devient chouette et nous allons peut-être entreprendre…
J’adore les cabanes à huîtres du port de Larrros de Gujan, et les plus déglinguées du port de La Teste où on mange ‘’au cul de l’étable’’.
On aime avoir les pieds dans le sable à la plage Pereire à Arcachon

Hors saison, le couple profite de la beauté de Sanguinet et de Port Maguide.
Stessy s’habille chez Zazie Rousseau : «elle sait ce que je vais aimer ». Nicolas va à Presqu’île et Continents : «J’y ai mes repères et je suis rassuré».
Stessy a une jument au Haras de Piquès dans le Médoc ; elle est coachée par Didier Séguret, ancien champion olympique. Nicolas fait du bateau sur le Bassin et envisage de remonter les rivières avec ses clients.

Photos  © Laurence Lemaire

le Vin, le Rouge, la Chine

Texte tiré de mon article pour le trimestriel Vivre Bordeaux n°9 paru le 12 octobre 2016.
Lire le Vin, le Rouge, la Chine sur les investissements des Chinois dans les vignobles français, 143 à ce jour :  www.levinlerougelachine.com

livre-lemaire-vin-chine

1 Comment

  1. DESVERGNE dit :

    Voilà , Stessy, Nicolas, non seulement un couple de qualité, c’est une MARQUE pour notre culture et le goût de la Nouvelle-Aquitaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé