le Guide Michelin 2016 Hong-Kong et Macao

Fashion center
Quand les chinois rachètent la France
04/02/2016
Japon-vin-supermarche
Millésime 2015, le Japon boude la France
05/02/2016

05 02 16 – A Hong Kong, dans les salons du Mandarin Oriental, Michelin a célébré le 4 février 2016 la sortie de la 8ème édition de son guide Hong Kong-Macao

le Guide Michelin 2016 Hong-Kong et Macao

michelin-lemaire-hebdo-vin-chine
A Hong Kong, le palmarès 2016 fait honneur à la cuisine locale avec l’entrée du restaurant cantonais T’ang Court dans le cercle des 3 étoiles. Le Jardin de Joël Robuchon est, cette année encore, en tête de classement.
Le guide surclasse Ming Court et Jade Dragon pour 2 étoiles.
Les indétrônables restaurants français Amber, Pierre et Caprice conservent leurs 2 étoiles.
The Tasting Room, le restaurant français de Macao du chef Guillaume Galliot, remporte une étoile supplémentaire.

michelin-tasting
Font leur entrée dans la liste des 1 étoile, Serge et le Phoque, restaurant français de Hong Kong, ainsi que ON de Philippe Orrico ; ce dernier perd l’étoile de son Upper Modern Bistro.
La première étoile est conservée par les restaurants français Akrame (du chef parisien chef Akrame Benallal), Seasons by Olivier Elzer et Spoon by Alain Ducasse. Le Dôme de Cristal reste absent du palmarès.

La grande première c’est la cuisine de rue qui fait son apparition dans la bible de Michelin.
Pour la première fois, 35 Street-food, 23 à Hong Kong + 12 à Macao, qui servent des nouilles, du porc BBQ ou des gaufres aux œufs ont été sélectionnés.
« Le guide Michelin est un reflet fidèle de la scène gastronomique des villes et pays que nous couvrons, expliquait Michael Ellis, le directeur international. A Hong Kong la restauration de rue fait partie intégrante du mode de vie local. Les résidents adorent manger dehors sans nécessairement s’asseoir ou dépenser beaucoup d’argent. Nos inspecteurs ont porté attention à la qualité des plats servis et à l’utilisation des produits de saison utilisés ces dernières années et nous avons conclu que que ces établissements de rue ont toute leur place dans le guide Hong Kong Macao. Nous sommes ravis de ce le Vin, le Rouge, la Chine développement majeur qui marque une nouvelle étape dans l’histoire des guides Michelin. »

le Vin, le Rouge, la Chine

Lire le Vin, le Rouge, la Chine sur les investissements des Chinois dans les vignobles français. www.levinlerougelachine.com

livre-lemaire-vin-chine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé