Michelin, 2 étoiles d’un coup pour Joël Robuchon

Japon-vin-supermarche
Millésime 2015, le Japon boude la France
05/02/2016
domaine-pailons-vaucluse-laurence-lemaire-hebdo-vin-chine
Domaine des Pialons, vin du Vaucluse, est chinois
08/02/2016

Deux étoiles pour Joël Robuchon à Bordeaux

Michelin, 2 étoiles d’un coup pour Joël Robuchon

La Grande Maison de Bordeaux

Elle avait raté le coche l’année dernière car l’enquête pour le guide Michelin était achevée lors de l’ouverture du restaurant en décembre 2014. Joël Robuchon et son chef Tomonori Danzaki décrochent 2 étoiles d’un coup. Les amateurs de gastronomie, du raffinement et de l’excellence à la française se réjouissent, Bernard Magrez en tête : ce travailleur effréné, propriétaire d’une quarantaine de vignobles dans le monde et collectionneur d’Art, est à l’origine de La Grande Maison, face à son Institut culturel à Bordeaux.

robuchon-magrez-lemaire-hebdo-vin-chine
Photo de Bernard Magrez et Joël Robuchon © François Chevalier / Télérama
La Grande Maison, dans son ensemble, a été nommée Luxury restaurant hotel Europe par the World Luxury Hotel Award le samedi 24 octobre 2015 à Hong Kong. Elle fait partie également des Relais & Châteaux.

Joël Robuchon reste le chef le plus étoilé du monde.
A Hong Kong, son Atelier  est, cette année encore, en tête des 3 étoilés du Michelin Hong Kong Macau, ainsi que son Dôme à Macao.
Robuchon dirige une quinzaine de restaurants. En mai 2016, un nouvel Atelier, le 10ème, ouvrira au Casino de Montréal. Le concept de l’Atelier c’est une même signature, un même savoir-faire, une même mise en avant des produits, mais une cuisine déclinée selon le pays et ses traditions culinaires ou les épicuriens du monde entier se retrouvent dans un même esprit de convivialité. On attend ceux de Mumbai, Genève et Miami.

Pour le Michelin 2016, 600 nouveaux restaurants sont mentionnés et 54 d’entre eux sont étoilés.
A Bordeaux : Gordon Ramsey a repris Le Pressoir d’Argent fin septembre 2015, le restaurant gastronomique du Grand Hôtel : il obtient 1 étoile. Face à lui, Le Quatrième Mur, restaurant de l’Opéra de Bordeaux relancé par Philippe Etchebest quelques jours après, n’a pas été retenu par le Michelin.
Les Belles Perdrix, le restaurant de château Troplong-Mondot à Saint-Emilion décroche sa 1ère étoile.
Les Prés d’Eugénie de Michel Guérard reste le seul 3 étoiles de la région Aquitaine, depuis 39 ans. « Je joue la joie des saveurs, comme Mozart jouait les notes : impertinent, curieux et poète. » dit-il.

Le guide Michelin : 35 millions d’exemplaires ont été vendus depuis sa création en 1900, sans compter la consultation sur internet. Il est une référence mondiale grâce à la confiance qu’ont su donner ses inspecteurs. La classification des Etoiles date de 1926.

Lire le Vin, le Rouge, la Chine sur les investissements des Chinois dans les vignobles français. www.levinlerougelachine.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Contenu protégé