La Peine de mort en Chine

livre-lemaire-vin-chine
122 domaines viticoles français sont chinois
01/01/2015
MIREFLEUR
Un Château pour ChangYou – Mirefleurs
01/02/2015

La Peine de mort en Chine

La Longue Marche vers le Droit
Le 4ème plenum du Parti s’est réuni à Pékin du 20 au 24 octobre 2014 ; un amendement à la Loi criminelle vise à retirer de la liste des crimes pouvant être sanctionnés par la peine de mort ; ce sont les crimes suivants :

– le trafic d’armes, de munitions, de matériels nucléaires ou de fausse monnaie ;
– la fabrication de fausse monnaie ;
– la collecte d’argent en utilisant des moyens frauduleux ;
– aider ou forcer un tiers à se prostituer ;
– empêcher un fonctionnaire à exécuter son service ;
– fabriquer des fausses rumeurs en temps de guerre.
En février 2011, le Comité permanent de l’Assemblée populaire nationale de Chine a adopté la suppression de la peine de mort pour 13 crimes non violents, dont
– le trafic d’objets culturels, de métaux précieux, d’animaux rares ou protégés ;
– la fraude fiscale ;
– les fausses lettre de crédit ;
– la fraude à la TVA ;
– enseigner la manière de perpétrer des crimes ;
– le vol d’objets culturels ou d’antiquités.
Il y a encore quelques 50 crimes passibles de peine de mort en Chine. La grande majorité des exécutions condamnent les meurtres et les trafics de drogues ; viennent ensuite les crimes économiques comme la fraude ou la corruption, puis le viol ou l’enlèvement.. La République populaire de Chine est le premier pays au monde en nombre d’exécutions de condamnés à mort. La peine de mort n’existe pas à Hong Kong et à Macao qui disposent, en tant que régions administratives spéciales, de leur propre système judiciaire fondé sur la common law.
Le jeudi 5 mars 2015, Mr Zhang a été condamné à la peine de mort avec sursis pour agression sexuelle sur un enfant de deux ans et demi, crime commis le 9 septembre 2013.
Le nombre d’exécutions capitales est un secret d’Etat en Chine ; elle aurait exécuté 2400 personnes en 2013, par arme à feu et par injection létale. C’est 3 fois plus que les 22 pays qui appliquent la peine de mort. La Chine est ‘’suivie’’ par l’Iran, l’Iraq et l’Arabie saoudite, puis par les Etats-Unis et la Somalie.

art-yue-minjun-the-execution
Exécution (1995) de Yue Minjun né en 1962 : pas d’armes, pas d’éclaboussures sur les murs couleur rouge évoquant ceux de la Cité Interdite, mais des sourires qui suscitent un profond trouble. On peut penser qu’il peint la répression du mouvement démocratique de la place Tienanmen en 1989, et la peine de mort surtout… Officiellement, Yue Minjun évoque le tableau d’Edouard Manet, l’Exécution de Maximilien (Empereur de Mexico, 1868) lui-même inspiré de Tres de Mayo de Goya (1814) ; une référence politique  le mettrait en danger en Chine. Politique ou pas, son tableau s’est vendu en 2007 chez Sotheby’s pour 4,1 millions d’euros.

Manetgoya
Lire le Vin, le Rouge, la Chine sur les investissements des Chinois dans les vignobles français : 118 domaines sont décrits. 242 pages et 350 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset. Versions papier et numérique 8€ seulement sur www.levinlerougelachine.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Contenu protégé