Un Château pour ChangYou – Mirefleurs

Manet
La Peine de mort en Chine
02/01/2015
Manuel Valls en Chine par Roz
Valls en Chine
02/02/2015

Un de plus en décembre 2015 :
122 vignobles français sont achetés par les Chinois en février 2016, et deux châteaux sont en cours de signature.

Un Château pour ChangYou – Mirefleurs

Le groupe ChangYou : du vin de Bordeaux et du cognac

Depuis 1970, château Mirefleurs était la propriété du groupe Castel ; il est géré par Béatrice Castel ; la famille l’a cédé au groupe ChangYou, son proche partenaire chinois, fin novembre 2015. Castel conserve une participation.
Le domaine est situé à Yvrac, à 20 km à l’Est de la ville de Bordeaux.
Il bénéficie d’un large point de vue sur la région et possède une bâtisse en pierre de taille, entièrement rénovée, au centre d’un parc peuplé de daims.
Le vignoble s’étend sur près de 42 hectares travaillés en viticulture raisonnée, où le cépage merlot domine. Les 2 marques produites, Château Mirefleurs et le Château Techeney, sont en appellation Bordeaux Supérieur, élevées en barrique de chêne pendant 12 mois. Désormais, son vin est vendu en Chine exclusivement.

Mirefleurs-6-lemaire-hebdo-vin-chineMirefleurs-2-lemaire-hebdo-vin-chine
Le groupe ChangYou avait acquit Roullet-Fransac, la Maison de négoce de cognac et de pineau créée en 1838, installée dans l’ancien hôtel Martell bâti en 1760, devant la Charente à Cognac.
Suite à son échec de transaction avec le groupe arménien Tigran, Georges Roullet a vendu l’ensemble, le 16 octobre 2013, au groupe chinois ChangYu qui n’avait pas pu acheter la Maison des cognacs Hine située à Jarnac.

Couverture-livre-lemaire-vin-chineCe texte est extrait de
le Vin, le Rouge, la Chine Edition papier et sa version numérique mise à jour au quotidien.
114 châteaux de Bordeaux, 6 vignobles d’autres régions de France (Bourgogne, Vaucluse, Languedoc, Dordogne), et 2 Maisons de cognac, achetés par un particulier ou un groupe chinois, sont décrits.
Pourquoi ces vignobles sont-ils en vente ? Pourquoi les Chinois les achètent-ils ?
Leur terroir est-il la chance de nos vins ? Est-il inimitable ?
Nos vins s’associent-ils à la gastronomie chinoise ? etc…
243 pages et 352 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset.
En vente sur le site www.levinlerougelachine.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Contenu protégé