Le pianiste chinois Lang Lang est au Musée Grévin de Paris

Caidian-1-hebdo-lemaire-vin-chine
En Chine, Caidian est une ville nouvelle made in France
04/05/2017
Macron-Raffarin-lemaire-hebdo-vin-chine
Xi Jinping félicite Emmanuel Macron
15/05/2017

11 05 2017 – La statue de cire du pianiste chinois de renommée internationale Lang Lang, a été inaugurée le 5 mai 2017 au Musée Grévin de Paris, en présence de l’artiste lors d’une cérémonie animée par Eve Ruggieri.

Le pianiste chinois Lang Lang est au Musée Grévin de Paris

lang-lang-grevin-ruggieri-lemaire-hebdo-vin-chine
«C’est un grand honneur pour Grévin, qui fête cette année ses 135 ans, d’accueillir aujourd’hui parmi ses personnalités un des plus grands pianistes d’aujourd’hui », a indiqué la direction du musée qui compte plus de 200 célébrités en cire.
«Je remercie le Musée Grévin ainsi que toute l’équipe qui a travaillé à la réalisation de mon jumeau de cire », a déclaré Lang Lang aux côtés de son double immobile face à un piano à queue laqué noir. Lang Lang a affirmé que sa statue de cire dans la capitale française est un «rêve» qui se réalise : « Je suis heureux que les visiteurs chinois venant ici puisse voir mon personnage, cela me fait d’autant plus plaisir si cela attire des gens vers la musique ».
« Le Musée Grévin accueille 700 000 visiteurs par an, dont 10 000 visiteurs chinois en 2016 ; l’enjeu est d’attirer davantage la clientèle touristique chinoise » expliquait Frédéric Gouguidis, directeur des Ventes Internationales à la Compagnie des Alpes, leader européen des loisirs et propriétaire du musée ; « on a besoin d’être dans la lumière pour capter la clientèle chinoise et l’inauguration de la statue de Lang Lang est très importante pour cela car elle permet au Musée Grévin d’être le reflet de l’actualité à Paris et à Beijing ».
Le pianiste en a profité pour présenter sa nouvelle méthode de piano en cinq volumes, publiée en français aux Editions Henry Lemoine.

Lire le Vin, le Rouge, la Chine : les 144 vignobles français achetés par les Chinois sont décrits, dont 136 châteaux bordelais. Pourquoi ces vignobles sont-ils en vente ? Pourquoi les Chinois les achètent-ils ? 250 pages et 350 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset. Mises à jour régulières de la version numérique 8€, et tous les 3 mois pour la version papier 20€, en vente en librairie et sur le site www.levinlerougelachine.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Contenu protégé