Château de Rayne Vigneau, de l’Homme moderne à la Chine

tannat-cepage-laurence-lemaire-hebdo-vin-chine
Le Tannat, cépage du Sud-Ouest
07/10/2016
siran-laurence-lemaire-hebdo-vin-chine
Château Siran dans le Médoc
10/10/2016

rayne-vigneau-lemaire

09 10 16 – Le classement officiel de 1855 place Château de Rayne Vigneau parmi les 1ers Grands crus de Sauternes. Son vignoble s’étend sur 84 hectares d’un seul tenant.
Le Crédit Agricole via sa filiale CA Grands Crus a annoncé, le 17 novembre 2015, la vente du château au groupe Trésor du Patrimoine, qui possède le catalogue de vente par correspondance L’Homme Moderne, créé en 1990 par Dérek Rémy Smith, franco-américain de 63 ans

Château de Rayne Vigneau, de l’Homme moderne à la Chine

«Notre décision s’est opéré sur le prix très intéressant du foncier à Sauternes en comparaison aux prix exorbitants à l’hectare de Saint-Émilion ou dans les crus classés du Médoc», disait le nouveau propriétaire. Trésor du Patrimoine est le 1er acteur français de ventes par correspondance de produits alimentaires de terroirs et de vins. «Je suis tombé amoureux de cette propriété parce que c’est un miracle de la nature d’avoir une vue à 360 degrés sur un vignoble juste d’un seul tenant si bien entretenu, d’une qualité technique exceptionnelle. Et le vin est fantastique, il a énormément de saveur et de nez, il vous reste sur les papilles comme nul autre», expliquait Dérek Smith au Figaro.fr en avril 2016.
«Cette acquisition n’est pas à but patrimonial mais clairement pour faire du business

L’homme d’affaires croit au succès asiatique et en Chine surtout, de cette appellation, un peu délaissée au profit des Rouges.
«J’ai compris que ce vin correspondait parfaitement bien à leur goût naturel : ils aiment les choses douces. Le sauternes s’accorde très bien avec leur nourriture. » Ne seriez-vous pas un peu trop optimiste ? questionnait le Figaro.fr  «Non, ce sont les Chinois eux-mêmes qui le disent. Nous avons organisé un dîner composé exclusivement de plats chinois, nous avons bu du sauternes tout au long du repas, et cela a parfaitement fonctionné : ils ont tous été étonnés que cela s’accorde si aussi bien avec du canard laqué qu’avec des mets sucrés.»
«Pour l’exportation de nos vins en Chine, nous avons commencé à développer l’activité à Shanghai et à Shenzhen, ainsi qu’à Beijing, où un négociant organise des wine tastings, m’explique Vincent Labergère directeur d’exploitation. Nos marchés sont principalement les restaurants et hôtels haut de gamme où  nos vins sont proposés au verre, les cavistes, les cadeaux d’entreprise, et les sites internet de référence qui vendent du vin aux particuliers».

rayne-lemaireChâteau de Rayne Vigneau proposait une dégustation de deux vins accompagnée de foi gras, les 8 et 9 octobre 2016. Clémence a expliqué l’effet du Ciron : ses eaux de 16° se jettent dans la Garonne de 25° en été, ce qui produit des brumes et un climat unique pour la pourriture noble sur les raisins. Ils sont mis en barriques de chêne français, travaillées par des tonneliers bourguignons principalement, habitués à la chauffe pour le vin blanc. Je remercie Clémence de m’avoir fait écouter le vin qui chante : mon oreille collée au trou de la barrique, j’entendais le CO2 exprimer la fermentation alcoolique.
Nous avons dégusté le 2nd vin, Madame de Rayne, un excellent rapport qualité prix, à mon goût. «Les vins de Rayne Vigneau ont 110gr de sucre résiduel après fermentation. On doit être à 70gr minimum», dit Clémence. Je trouve le 1er Grand cru 2010 différent, meilleur, moins sucré que le Château Guiraud. «Rayne Vigneau est issu de Sémillon à 78% et Sauvignon à 20% et 2% de muscadelle ; Guiraud a aussi 110g de sucre mais 70% de Sémillon», précise-t-elle.

Le château a été récompensé par le Best Of Wine Tourisme 2016 dans la catégorie Découverte & innovation. Les visites et ateliers d’assemblage, les ‘’perchées’’ de Vincent Gallé avec les vins dégustés du haut du cèdre bicentenaire, Rayne Vigneau à cheval, déjeuner au Château…sont proposés sur réservation :  http://www.raynevigneau.fr/boutique/content/4-oenotourisme
«C’est tout d’abord une brillance, un reflet doré perçu à travers le verre. Puis l’impression délicate de trouver un fruit et une fleur après l’autre, de sentir des souvenirs de tarte, de glace. C’est ensuite une sensation physique de douceur, d’un toucher tellement soyeux, avant de découvrir qu’un simple vin peut renfermer tellement de sensations différentes.» a dit Vincent Labergère.

Vous pouvez lire les explications et les opinions de Dérek Rémy Smith et de Vincent Labergère sur la future  LGV Bordeaux Toulouse Dax sur le site Vu du TrainSauternes-presentation.html

Château de Rayne Vigneau, Le Vigneau 33210 Bommes Tél : 05 56 76 64 05

Clémence Quemin responsable oenotouristique cquenin@raynevigneau.fr, Vincent Labergère directeur d’exploitation, Guillaume Rateau directeur technique.
Dérek Rémy Smith © François Bouchon

le Vin, le Rouge, la Chine

Lire le Vin, le Rouge, la Chine sur les investissements des Chinois dans le vignoble français, 143 à ce jour.  www.levinlerougelachine.com

livre-lemaire-vin-chine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé