L’application chinoise TikTok nie transférer ses données à la Chine

voiture-electrique-chinoise-airways-lemaire-hebdo-vin-chine
La voiture électrique chinoise débarque en Europe
26/07/2020
Celine-rigodon-lemaire-hebdo-vin-chine-5 (2)
Rigodon de Louis-Ferdinand Céline et la Chine
03/08/2020

02 08 20 – Pointée du doigt par de nombreux pays, l’application Tik Tok est accusée par les Etats-Unis de laisser filtrer les données de ses utilisateurs vers la Chine. TikTok a toujours nié

L’application chinoise TikTok nie transférer ses données à la Chine

TikTok c’est Musical.ly et Jinri Toutiao

Le réseau social TikTok, propriété du géant chinois des medias Beijing ByteDance Technology, réunit près d’un milliard d’utilisateurs à travers le monde ; sa notoriété s’est renforcée pendant le confinement dû à la Covid-19. TikTok est une plate-forme de partage de vidéos, très populaire auprès des adolescents, l’une des applications les plus téléchargées au monde en 2019.

Son nom d’origine c’est Musical.ly ; cette application chinoise de karaoké permettait de réaliser de courtes vidéos de chorégraphie sur fond musical ; elle sublimait les danses, même les plus arythmiques. Depuis son lancement à Shanghai en 2014 par Louis Yang et Alex Zhu, Musical.ly a suscité l’engouement de millions d’adolescents à travers le monde, la plus téléchargée sur iPhone et Android en 2016. C’est l’un des 1ers services Web conçus en Chine à réussir son implantation aux États-Unis et en Europe. Musical.ly a été rachetée en novembre 2017 par ByteDance pour un montant non dévoilé, estimé à 800 millions de dollars soit près de 687 millions d’euros – le Wall Street Journal évoque un potentiel rachat à un milliard de dollars soit plus de 850 millions d’euros.

De leur côté, ByteDance et Zheng Yimming – 29 ans, ont lancé en 2012 Jinri Toutiao. L’application rassemble des informations et des vidéos de centaines de medias et utilise l’intelligence artificielle pour construire un flux d’information sur-mesure pour ses utilisateurs. En 5 ans, elle est devenue l’un des plus grands services d’information au monde. « En intégrant la portée mondiale de Musical.ly à la vaste base d’utilisateurs de Bytedance en Chine et dans les principaux marchés asiatiques, nous sommes en train de créer une plate-forme mondiale conséquente pour nos créateurs de contenu et nos marques afin de pénétrer de nouveaux marchés », expliquait Zhang Yimming.

TikTok devient une plate-forme un peu fourre-tout : des vidéos de 3 à 15 secondes dans lesquelles de jeunes adolescents se mettent en scène sur du play-back, dansent, et se lancent des défis. De parfaits inconnus peuvent être propulsés au rang d’influenceurs grâce à une vidéo d’improvisation humoristique ou en filmant leur chat ou leur recette de cuisine. A 13 ans, l’américaine Danielle Cohn peut s’enorgueillir d’une communauté de près de 15 millions de tiktokeurs suspendus à ses vidéos : on la voit danser, chanter en play-back sous toutes les coutures ; on peine à saisir l’intérêt de la démarche ou le comique de la situation. Si le réseau social prévoit un âge minimum d’utilisation fixé à 13 ans, en France 38% des 11-14 ans, déclarent avoir un compte TikTok. « Nous avons pour mission de développer la créativité et d’apporter de la gaîté ». TikTok est présent partout dans le monde avec des bureaux notamment à Los Angeles, New York, Londres, Paris, Berlin, Dubaï, Mumbai, Singapour, Jakarta, Séoul et Tokyo. On se questionne sur l’intérêt du concept TikTok, mais en a-t-il moins que celui de poster d’innombrables photos de ses repas sur Instagram, de raconter les étapes de sa vie sur Facebook ou de donner son avis de spécialiste de rien sur Twitter ? Et pourtant …

L’application est soupçonnée par Washington de fournir des données à Pékin

Tik Tok dément tout transfert de données personnelles de ses utilisateurs vers la Chine. « L’allégation selon laquelle nous serions sous la coupe du gouvernement chinois est totalement fausse, a déclaré Theo Bertram, responsable des politiques publiques de TikTok pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique.  Nous dirions certainement non à toute demande de données ». Mais pour le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, tout utilisateur de l’application aux États-Unis prend le risque de voir ses données tomber « entre les mains du Parti communiste chinois ».
Dès la fin de l’année 2019, l’US Navy interdisait à ses militaires d’installer l’application sur leurs smartphones fournis par le gouvernement.
Misty Hong, étudiante à l’université californienne Palo Alto, a déposé une plainte fin 2019, une action collective en justice contre TikTok, qu’elle accuse de récolter de grands volumes de données sur ses utilisateurs et de les stocker en Chine. « Ces données peuvent servir à identifier les utilisateurs aux États-Unis, à savoir où ils se trouvent et ce qu’ils font, maintenant et à l’avenir. »
Lors d’une audience au Sénat en mars 2020, des responsables du FBI et des départements de la Justice et de la Sécurité intérieure ont déclaré que Tik Tok pourrait être exploitée par les services de renseignement chinois. Clyde Wallace du FBI a indiqué que ces informations pouvaient être regroupées « dans une base de données qui pourrait être utilisée à de nombreuses fins ». Et selon le sénateur Josh Hawley, elle représente un « risque majeur pour la sécurité du peuple américain ».

TikTok- données-Chine-pub-lemaire-hebdo-vinPublicité pour Tik Tok dans le métro de New York le 13 août 2019 © imago images/Levine-Roberts

TikTok est bloquée en Inde depuis fin juin 2020 – elle encouragerait la pédophilie et la pornographie,  ainsi que 58 autres applications chinoises. TikTok a également interrompu son activité à Hong Kong début juillet. L’Australie étudie également la possibilité de bannir TikTok, en raison des « risques qu’elle représente pour la sécurité nationale »

Donald Trump et stratagème

Il a annoncé le 31 juillet 2020 son intention d’interdire l’application de partage de vidéos sur le sol américain. Sa volonté de de bannir ce réseau social aux Etats-Unis remet en question l’accord de vente de ByteDance, propriétaire chinois de TikTok, à Microsoft. Donald Trump a précisé qu’il n’était pas favorable à une opération de rachat de la branche US du réseau social par une société américaine. Les deux sociétés attendent désormais plus de clarté de la part de la Maison-Blanche. TikTok compte 1500 employés aux Etats-Unis. Le montant de la transaction pourrait atteindre 15 à 30 milliards de dollars, selon le quotidien britannique Financial Times. L’intervention de Donald Trump est-elle un stratagème afin de contraindre le groupe chinois à revoir son prix de vente à la baisse ? Facebook, qui se prépare à dévoiler un produit concurrent en Amérique, aurait-il fait pression pour que le gouvernement américain interdise Tik Tok ?

Vanessa Pappas, responsable de la branche américaine de TikTok, déclare n’avoir aucune intention de quitter les Etats-Unis : « Nous sommes ici pour rester. La société prévoit de créer 10 000 emplois supplémentaires aux Etats-Unis ces trois prochaines années ».

le Vin, le Rouge, la Chine

Les 170 vignobles français achetés par les Chinois sont décrits : 158 Châteaux de Bordeaux, 10 vignobles en France, 2 Maisons de cognac.
Pourquoi ces vignobles sont-ils en vente ? Pourquoi les Chinois les achètent-ils ?
255 pages et 350 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset.
Depuis 6 ans, la version numérique en PDF est mise à jour au quotidien – 8€. La version papier en librairie est mise à jour tous les 6 mois ; en vente sur ce blog et sur le site www.levinlerougelachine.com

livre-lemaire-vin-chine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé