Yan Pei-Ming expose à Paris

Great Wine Capitals 2019 – les 20 ans
01/10/2019
Hong-Kong-wine-and-dine-festival-2018-lemaire-hebdo-vin-chine
Annulation du Wine & Dine Festival 2019 de Hong-Kong
04/10/2019

03 10 19 – l’expo Un enterrement à Shanghai de Yan Pei-Ming c’est du 1er octobre 2019 au 12 janvier 2020 au Musée d’Orsay à Paris

Yan Pei-Ming expose à Paris du 1er octobre 2019 au 12 janvier 2020 au Musée d’Orsay

Quand il arrive en France en 1980, Yan Pei-Ming a 20 ans. Il se rend à Ornans, terre de Gustave Courbet. 39 ans plus tard, Yan Pei-Ming est devenu un des peintres les plus magistraux de notre temps ; cette année, il s’inspire d’Un enterrement à Ornans, chef-d’oeuvre du réalisme de Courbet, pour créer Un enterrement à Shanghai spécialement pour le musée d’Orsay, en célébration du 200ème anniversaire de Gustave Courbet.

Un enterrement à Ornans est un tableau peint par Gustave Courbet

Il a été peint entre 1849 et 1850. Courbet avait 30 ans lorsqu’il réalisa cette œuvre de grandes dimensions qui fut l’objet d’une violente polémique lors de sa présentation au Salon de peinture en 1850. On a alors reproché au tableau sa vulgarité et les critiques ont accusé Courbet de peindre « le laid », « le trivial » et « l’ignoble ». Un enterrement à Ornans devient vite une œuvre manifeste du réalisme dont Courbet fut le chef de file : un peintre engagé pour l’Art mais aussi pour la République.
« Quand je regarde Un enterrement à Ornans et la manière dont il a mis en scène tout son village, du boucher au curé, je vois que c’est un peintre qui, parce que son regard est différent, révolutionne la manière d’appréhender le sujet, dit Yan Pei-Ming. J’ai toujours considéré que Courbet était un peintre pour les peintres. Grâce à lui, j’ai redécouvert la peinture à travers tout ce qu’elle donnait à voir, le réalisme du traitement, le classicisme des compositions… tout en étant moderne ! Tout est présent dans sa peinture ».

Yan Pei-Ming

Né à Shanghai en 1960, Yan Pei-Ming arrive à Dijon en 1980 et intègre l’école des Beaux-arts. Rendu célèbre par ses portraits de Mao traités en grisaille sur de grands formats traduisant avec fougue les traits de ses modèles, l’artiste décrit sa pratique de la peinture comme « une attaque, une détermination qui a un sens à la fois spirituel, moral mais aussi critique ». Il sera pensionnaire à la Villa Médicis en 1993… http://www.actuart.org/page-yan-pei-ming-le-portraitiste-de-la-defiguration-abstraite-8149733.html

Le décès de sa mère en juillet 2018 a bouleversé l’artiste. Comme Courbet à l’époque, il va se saisir de ce drame intime : il va concevoir le projet noué avec le musée d’Orsay ; sa toile Un enterrement à Shanghai a exactement la même dimension qu’ Un enterrement à Ornans, soit 3 m15 de hauteur et 6m 68 en longueur. 

Pour le bicentenaire de la naissance de Courbet (1819-1877), le musée d’Ornans a exposé Yan Pei Ming jusqu’au 30 septembre 2019.
Du 1er octobre 2019 au 12 janvier 2020, c’est au Musée d’Orsay 1 rue de la Légion d’Honneur 75007 Paris +33 (0)1 40 49 48 14 Un enterrement à Ornans, les visages, les falaises au loin, le chien et ce cercueil sur le côté… de Gustave Courbet, Un enterrement à Shanghai et le travail de Pei-Ming.

Le photographe Gérard Rancinan a mit en scène Yan Pei-Ming

Amis depuis 20 ans, Rancinan le costumait devant ses toiles pour une nouvelle œuvre, photographique cette fois : Ming in war et Ming in red  Photos ci-dessous et lire l’article sur https://www.hebdovinchine.com/rancinan-bordeaux/

le Vin, le Rouge, la Chine

Edition n°13
Les 166 vignobles français achetés par les Chinois sont décrits : 154 Châteaux de Bordeaux, 10 vignobles en France, 2 Maisons de cognac.
Pourquoi ces vignobles sont-ils en vente ? Pourquoi les Chinois les achètent-ils ?
255 pages et 350 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset.
Version numérique en PDF mise à jour au quotidien – 8€, et sa version papier en librairie mise à jour tous les 3 mois sont en vente sur ce blog et sur le site www.levinlerougelachine.com

Yan-Pei-Ming-installation-orsay-lemaire-hebdo-vin-chine
Un enterrement à Shanghaï de Yan Pei Ming ; installation au musée d’Orsay
Yan-Pei-Ming-adieu-orsay-expo-lemaire-hebdo-vin-chine
Détail de L’Adieu – Un enterrement à Shanghaï de Yan Pei-Ming © ADAGP
Yan-Pei-Ming-Courbet-Ornans-lemaire-hebdo-vin-chine
Yan Pei-Ming peint Gustave Courbet, en résidence dans l’atelier de Courbet à Ornans
art-rancinan-yan-pei-ming
Yan Pei-Ming par Gérard Rancinan
dx-ming-rancinan
Yan Pei-Ming par Gérard Rancinan
Courbet-enterrement-ornans-lemaire-hebdo-vin-chine
Un enterrement à Ornans par Gustave Courbet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Contenu protégé