Le Marselan devient le cépage emblématique de la Chine

Colin-gerard-documentaire-boris-petric-lemaire-hebdo-vin-chine
Gérard Colin oenologue – le documentaire Château Pékin de Boris Pétric
02/05/2019
Vinexpo-Rodolphe-Lameyse-directeur-lemaire-hebdo-vin-chine
Vinexpo 2019 – Rodolphe Lameyse, Gilets jaunes, Fleur…
08/05/2019

04 05 19 – 200 hectares de Marselan seraient plantés en Chine. Variété qui a tardé à se développer en France, le Marselan, rencontre un vif succès en Chine, où un World Marselan Day a été lancé le 27 avril, jour anniversaire de la naissance de Paul Truel, chercheur français et créateur de ce cépage.

Le Marselan devient le cépage emblématique de la Chine

Paul Truel

Il est né à Paris le 27 avril 1924. Il est le créateur du Marselan. Il a travaillé au Domaine de Vassal, un des vignobles gérés par l’INRA (Institut national de la recherche agronomique) à Montpellier, de 1954 jusqu’à son départ à la retraite en 1985. Il était l’élève du célèbre ampélographe Pierre Galet de l’Université de Montpellier. Truel est décédé le 20 mars 2018, à 94 ans. Voyez le site www.worldmarselanday.com

Le Marselan

C’est un croisement des cépages Grenache noir et Cabernet Sauvignon, créé et déposé par l’INRA en 1961 et cultivé près de la ville française de Marseillan, d’où le nom.
Comme les baies du Marselan sont très petites, le rendement en jus est limité (environ 160 kg/hl). Le Marselan permet donc d’élaborer des vins colorés, typés et de grande qualité. Ils sont aromatiques, corsés, dotés d’une structure très intéressante, caractérisée par des tanins souples et sans amertume qui les rend aptes au vieillissement.
En France, ses surfaces en production ne dépassent pas les 500 hectares depuis les années 2000, et concernent principalement la plaine languedocienne et la partie méridionale du bassin rhodanien.
Cépage méridional adapté aux terroirs chauds et très ensoleillés, il résiste bien à la sécheresse. En raison d’une maturation lente, il est particulièrement adapté aux terroirs chauds et ensoleillés. Il préfère les bonnes expositions pour atteindre une complète maturité. Le 1er Marselan vinifié seul a été produit en 2002 dans le Langedoc.

Le raisin de la Chine

Le Marselan est devenu le raisin de la Chine, comme le Malbec pour l’Argentine, le Zinfandel pour la Californie etc…
Avec le Cabernet Sauvignon et le Merlot, le Marselan est l’un des raisins plantés dans le vignoble de démonstration sino-française ; c’est une collaboration entre les gouvernements chinois et français afin de susciter l’intérêt pour la production de vin en Chine, par la démonstration des techniques de culture et de vinification des raisins utilisés en France. C’est dans le comté de Huailai, situé dans les tronçons nord-ouest de la province de Hebei.
Le Marselan est cultivé dans plusieurs régions de Chine, notamment à Penglai dans le Shandong, à Grace Vineyard dans le Shanxi et aux Domaines Barons de Rothschild dans le Shandong. L’oenologue Demei Li, l’un des plus grands spécialistes du vin chinois et chroniqueur pour www.DecanterChina.com estime qu’il s’agit d’un cépage très prometteur pour bien des régions viticoles en pleine croissance. Il couvre aujourd’hui environ 200 hectares. Parmi les 8 médailles d’or qui ont été décernées à la Chine, en 2018 aux Decanter World Wine Awards, 2 concernent le Marselan : un assemblage Marselan et Syrah de GreatWall produit au Shandong, et un 100 % Marselan de Zhongfei Winery du Xinjiang.

Le rival du Marselan serait le Cabernet Gernischt, appelé aussi le Carménère chinois.

J’ai dégusté un vin de Château Changyu avec un assemblage de Marselan et de Syrah, épicé, délicieux. C’était le 3 mai 2019 chez l’excellente caviste bordelaise Sandrine Jacotot, créatrice de l’Entre deux vins à Bordeaux. Elle avait convié des étudiants chinois en sommellerie qui nous ont parlé du terroir chinois.

le Vin, le Rouge, la Chine

Edition n°13
Les 165 vignobles français achetés par les Chinois sont décrits : 153 Châteaux de Bordeaux, 10 vignobles en France, 2 Maisons de cognac.
Pourquoi ces vignobles sont-ils en vente ? Pourquoi les Chinois les achètent-ils ?
255 pages et 350 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset.
Version numérique en PDF mise à jour au quotidien – 8€, et sa version papier en librairie mise à jour tous les 3 mois sont en vente sur ce blog et sur le site www.levinlerougelachine.com

Marselan-cepage-world-marselan-day-lemaire-hebdo-vin-chine
Marselan-paul-truel-lemaire-hebdo-vin-chine
Photo © GiESCO : Paul Truel aux 50 ans du Domaine de Vassal, avec Jean-Michel Boursiquot d’Agro Montpellier et Thierry Lacombe de l’INRA de Montpellier

1 Comment

  1. Anonyme dit :

    très intéressant et didactique. bravo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Contenu protégé