Du film ‘’Mulan’’ au peuple Ouïgour

luky-luke-lemaire-chinois-hebdo-vin-chine
Jul dessinateur de presse – BD TV Chine et caricatures
27/10/2020
coronavirus-racisme-sun-lay-tan-securite-pour-tous-logo-lemaire-hebdo-vin-chine
Le racisme anti-asiatique est encore plus virulent depuis le second confinement
03/11/2020

28 10 20 – Mulan, le 54ème film produit par Disney, reste la cible d’une campagne de critiques en raison de scènes tournées dans la province chinoise du Xinjiang, où les minorités Ouïgours sont victimes d’une répression systématique. Mulan a également mobilisé contre lui une coalition de militants pro-démocratie de Hong Kong

Contre ‘’Mulan’’, la parole est aux Ouïgours

Une Mulan c’est qui ?

Mulan est l’héroïne d’une légende chinoise développée à partir d’un poème du Vème siècle : La Ballade de Mulan. Il raconte comment une jeune fille, Hua Mulan, se déguise en homme pour prendre la place de son père, trop vieux et malade pour combattre les nomades Ruanruan dans l’armée de l’Empereur – Les Ruanruan soumirent les régions actuelles du Xinjiang, de la Mongolie, de l’Asie centrale et des parties de la Sibérie et de la Mandchourie à partir de la fin du IVème siècle – Mulan se fait donc passer pour un soldat du nom de Hua Jun ; elle devient un guerrier hors du commun et fin stratège, elle combat pendant 12 ans, de 436 à 448 avec succès avant qu’on s’aperçoive qu’elle est une femme. L’Empereur désigna Mulan comme une femme exceptionnelle, telle une fleur rare et précieuse : « La fleur qui s’épanouit dans l’adversité est la plus rare et la plus belle de toutes. »

 

 

Agnès Chow a été sacrée Mulan

Le 10 août dernier, Agnès Chow, 23 ans, membre de Demosisto, ancienne organisation politique pro-démocratie de Hong Kong fondée le 10 avril 2016, a été arrêtée à Hong Kong. Les jeunes Hongkongais ont décidé de faire d’Agnes Chow leur Mulan, l’héroïne hongkongaise qui se bat contre les barbares du Nord, c’est-à-dire la Chine.

Mulan-peinture-lemaire-hebdo-vin-chine

La répression féroce de la Chine contre les Ouïgours

Le générique du film Mulan adresse des  »remerciements particuliers » au Parti communiste chinois et à un certain nombre d’organismes gouvernementaux, dont huit au Xinjiang, comme la ville de Turpan et son bureau de sécurité publique, c’est-à-dire la police. Dans cette région frontalière montagneuse qui borde l’Asie centrale, à l’ouest de la Chine, vivent quelques 12 millions de Ouïghours musulmans turcophones. La plupart des grands films d’action se passant en Chine sont tournés au Xinjiang, qui offre des paysages exceptionnels de montagnes et de déserts.
Mais la répression féroce de la Chine contre les Ouïgours, après avoir été ignorée pendant des années, ne laisse plus indifférent : sur Twitter ou Facebook, les défenseurs des Droits de l’Homme d’Occident et d’Asie, mais aussi de nombreux Ouïgours en exil, pointent sur le fait que Disney a collaboré avec la police, complice d’actes extrêmement graves contre ce peuple, comme l’internement de masse de plus d’un million d’entre eux. Ces crimes font l’objet de plusieurs lois votées par le Congrès américain pour punir les plus hauts responsables politiques de cette région autonome. Source © Le Monde

Mulan-film-Disney-lemaire-hebdo-vin-chineDes manifestants appellent au boycott du film Mulan produit par Disney, ici à Séoul en Corée du Sud le 1er juillet 2020 © AHN YOUNG-JOON / AP

le Xinjiang

En 1950, un an après la victoire des Communistes sur les Nationalistes du Kuomintang de Tchang Kaï-chek, le Xinjiang passa sous la domination communiste chinoise. Cette région est riche en ressources minérales naturelles capitales pour la Chine actuelle – réserves de pétrole, gaz naturel, charbon et uranium… Cet ancien Turkestan oriental était une zone tampon pour la Chine, devenue un pont économique et politique vers ses régions adjacentes.

Les langues se délient jusqu’en Turquie

La Turquie a des liens linguistiques et culturels avec ce peuple musulman qui est turcophone – leur langue turque est l’ouïghour.
Les manifestants turcs, majoritairement d’origine Ouïghours, ont protesté le 22 octobre 2020 à Istanbul contre le traitement dont sont victimes les Ouïghours en Chine : celle-ci est accusée d’orchestrer une persécution de grande ampleur contre la minorité musulmane et d’avoir interné dans des camps plus d’un million de Ouïghours.
Sur la place Beyazit d’Istanbul, ils brandissaient les photos de leurs proches disparus ou des pancartes : « Où est ma famille ? », « Libérez ma famille » et « Fermez les camps de concentration ! ». « Je n’arrive pas à joindre ma famille. Aucune nouvelle de mon frère, de son fils et de sa famille ». Un étudiant de 25 ans n’a plus d’informations sur sa famille depuis 2006 : « mon frère a été envoyé dans un camp de travail forcé ». La fuite d’un membre d’une famille renforce sur elle la pression des Autorités chinoises.

turquie-manifestants-musulmans-ouighours-Istanbul-lemaire-hebdo-vin-chine

turquie-manifestants-musulmans-stop-ouighours-Istanbul-lemaire-hebdo-vin-chineManifestation contre le régime chinois, le 22 10 20 à Istanbul © Murad Sezer / Reuters

En l’absence de place à l’intérieur de la mosquée Emine Inanc surpeuplée, des dizaines de fidèles se répandaient dans la rue pour prier, en public – acte inimaginable il y a quelques années lorsqu’ils vivaient en Chine avant de trouver refuge en Turquie. Ces immigrés Ouïghours déclarent que les liens ethniques et religieux avec la Turquie ont facilité la construction de leur nouvelle vie à Istanbul ; ces Ouïghours du Turkestan oriental parlent un dialecte turc car ils sont ethniquement turcs – leur langue d’origine était bannie dans la province du Xinjiang en Chine.

En février 2020, le ministère turc des Affaires étrangères a publié une déclaration accusant le gouvernement chinois d’avoir mené une campagne délibérée pour éradiquer « les identités ethniques, religieuses et culturelles des Turcs ouïghours et des autres communautés de la région ». Aujourd’hui, le président turc Recep Tayyip Erdogan a pris position en faveur des manifestants, mais il s’est abstenu de fâcher Pékin avec des accusations directes. Pour l’essentiel, il a ouvert ses portes aux Ouïghours qui s’échappent , mais il reste silencieux face à la répression brutale.

Selon une étude du think tank Australian Strategic Policy Institute ASPI, les Autorités chinoises ont créées plus de 380 lieux de détention au Xinjiang. La Chine dément l’existence de camps de détention au Xinjiang et affirme qu’il s’agit de centres de formation professionnelle destinés à aider cette population à trouver un emploi et ainsi l’éloigner de l’extrémisme religieux. En décembre 2018, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying avait déclaré : « Le gouvernement chinois local prend ces mesures préventives de lutte contre le terrorisme et d’élimination de l’extrémisme pour protéger davantage de personnes du terrorisme et de l’extrémisme »

Les entreprises françaises et européennes tardent à rompre leurs contrats avec les fabricants suspectés de violer les droits humains dans le Xinjiang. Pourtant le 20 octobre 2020 Jean-Yves Le Drian a rappelé à l’ordre, sans les nommer, les marques qui continuent à produire dans cette région de l’ouest de la Chine : «…que nos entreprises et éventuellement les sociétés mères soient respectueuses de la loi de mars 2017…» « Nous n’acceptons pas de nous chausser et nous vêtir dans l’indignité et la maltraitance », a insisté la députée LREM Coralie Dubost, car « au moins 83 marques de portée internationale ont eu recours à un travail forcé à un moment ou à un autre dans leur chaîne de fabrication » selon l’ASPI.

Et ‘’cerise sur le gâteau’’, les camps de prisonniers Ouïghours pourraient être contaminés par la Covid19, dans le silence total.

Rappel de la tournée de Wang Yi, ministre chinois des affaires étrangères, en Europe en 2020

Le ministre chinois des affaires étrangères, Wang Yi, a visité cinq pays européens : l’Italie, les Pays-Bas, la Norvège, la France et l’Allemagne, du 25 août au 2 septembre 2020. Chacun s’est exprimé sur la dégradation de la situation des droits de l’homme en Chine, en particulier à Hongkong et au Xinjiang où plus d’un million de Ouïghours croupissent dans des camps d’internement.
Lire mon article du 06 09 20 Chine – Europe : la tournée embarrassante du chef de la diplomatie chinoise Wang Yi https://www.hebdovinchine.com/chine-europe-tournee-embarrassante-chef-diplomatie-chinoise-wang-yi/

Disney-film-Mulan-lemaire-hebdo-vin-chineMulan © 2020 Disney Enterprises / Jasin Boland

Liu Yifei, la Mulan de Disney, a enflammé Hong Kong

En août 2019, au plus fort des manifestations anti-gouvernementales du mouvement pro démocratie à Hong Kong, l’actrice chinoise interprète de Mulan a déclaré sur le Twitter chinois Weibo, son soutien à la police de Hong Kong pourtant honnie pour sa brutalité : elle a relayé une image du Quotidien du Peuple, le journal du Parti communiste, et elle a ajouté : « Je soutiens la police de Hong Kong. Vous pouvez me frapper maintenant. Quelle honte pour Hong Kong ». En moins de 24 heures, son post a reçu plus de 72 000 likes et 65 000 partages. Son choix politique n’a pas plu à ses fans : les internautes en colère se sont mobilisés pour appeler au boycott du film Mulan par le hashtag #BoycottMulan. Le message de Liu Yifei a été retiré de Weibo et la Chine utilisa des bots (contraction de robot) pour contre-attaquer les boycotts et promouvoir le film. Le 4 septembre 2020, Joshua Wong, figure de proue du mouvement pro-démocratie chinois a tweeté : « Parce que Disney s’incline devant Pékin et que Liu Yifei approuve ouvertement et fièrement la brutalité policière à Hong Kong, j’exhorte tous ceux qui croient aux droits de l’homme à boycotter Mulan ».

Mulan, le film de 2020

C’est le remake en prises de vues réelles du dessin animé du Disney sorti en 1998.
Mulan est réalisé par la Néo-zélandaise Niki Caro, d’après le scénario écrit par Rick Jaffa & Amanda Silver et Elizabeth Martin & Lauren Hynek. La musique est signée Christina Aguilera. Avec Liu Yifei – Mulan, Donnie Yen – commandant Tung, Gong Li – Xianniang et Jet Li – l’Empereur. Mulan ne sortira que le 4 décembre en France, mais il est disponible sur la plateforme de streaming Disney+ dans plusieurs pays.

Mulan-2020-film-lemaire-hebdo-vin-chine

Le Mulan Foundation Network en Angleterre

Il vise à reconnaître et honorer les femmes chinoises hautement valeureuses du Royaume-Uni et d’ailleurs. C’est un réseau mondial de femmes chinoises, un réseautage, afin d’utiliser les compétences et les talents et ainsi contribuer à l’ensemble de la communauté.
Le 13 décembre 2016, la vigneronne bordelaise Lina Fan a été sacrée Mulan par la Fondation londonienne. Lire mon article https://www.hebdovinchine.com/lina-fan-sacree-mulan/

le Vin, le Rouge, la Chine

Les 170 vignobles français achetés par les Chinois sont décrits : 158 Châteaux de Bordeaux, 10 vignobles en France, 2 Maisons de cognac.
Pourquoi ces vignobles sont-ils en vente ? Pourquoi les Chinois les achètent-ils ?
255 pages et 350 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset.
Depuis 6 ans : version numérique en PDF mise à jour au quotidien – 8€, et la version papier en librairie mise à jour tous les 6 mois, en vente sur ce blog et sur le site www.levinlerougelachine.com

Livre-mis-a-jour-depuis-6-ans-lemaire-hebdo-vin-chine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé