La semaine des Primeurs 2020 de Bordeaux est suspendue

Chine-Afrique-expo-binelde-Hyrcan-lemaire-hebdo-vin
La relation Chine-Afrique : ce sont les artistes qui en parlent le mieux
12/03/2020
La Chine aide la France et envoie du matériel médical – vols de masques
18/03/2020

Primeurs-bordeaux-stylo-lemaire-hebdo-vin-chine

18 03 20 – la semaine des Primeurs 2020 est suspendue ; elle devait se dérouler à Bordeaux du 30 mars au 2 avril 2020

la semaine et vente 2020 des vins en Primeurs est suspendue

Système unique au monde

Il a été créé par les négociants bordelais dans les années 1970, la vente des Primeurs au début avril permet d’acheter les vins deux ans avant leur mise en vente sur le marché. Les Primeurs ont des prix avantageux. Pour les vignerons, c’est le moyen d’avoir de la trésorerie et de financer les prochaines récoltes. Chaque année, les Châteaux bordelais, dont 300 prestigieux, mettent sur le marché leur millésime ; leurs vins seront livrés 2 ans après le passage en fût de chêne, qui leur donnera leur caractère.  Ainsi, le millésime 2018 vendangé en automne 2018 est goûté en avril 2019 et acheté en mai 2019. Il est livré en avril 2020.

Les prix ne sont pas connus

La dégustation des Primeurs de Bordeaux est la seule au monde où les prix ne sont pas connus au moment de leurs présentations.
Les critiques professionnels, les courtiers et négociants, les journalistes spécialisés et autres professionnels, se forgent une opinion sur le potentiel des vins dégustés en avril. Ensuite, le vigneron met une faible quantité de sa production à la vente en Primeur à un prix déterminé avec les courtiers. Cette vente sert de baromètre pour déterminer le coût du reste de la production. Les négociants proposent ces lots aux acheteurs. La vente des Primeurs réservée aux professionnels est aujourd’hui ouverte à tous sur Internet ; mais pour l’amateur, l’opération n’est pas sans risques puisqu’il doit payer sans tester.
Les notes des professionnels sont décisives pour le prix de chaque bouteille.
La vente des Primeurs génère chaque année des milliards d’euros sur la Place de Bordeaux.

Le Coronavirus reporte les Primeurs 2020

« La Semaine des Primeurs est suspendue. Nous travaillons à l’élaboration de solutions qui nous permettront de faire déguster le millésime 2019 à une date ultérieure » a indiqué Ronan Laborde, président de l’Union des Grands Crus, association organisatrice de cet événement professionnel qui réunit tous les ans à Bordeaux 5000 acheteurs et prescripteurs.

La pandémie de covid-19 n’épargne donc pas la filière vin. Le vignoble bordelais encaisse un nouveau coup dur dans une période déjà chahutée. Bernard Farges, président du Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux (CIVB) répondait à Terre de vins : ‘’L’un des dommages collatéraux de cette pandémie est aussi le report de la Semaine des Primeurs, quel effet cela va-t-il avoir sur la filière bordelaise ?’’ « Je dirais que les vins de Bordeaux vendus en primeurs sont moins soumis à l’urgence. S’ils ne sont pas présentés en avril mais dans quelques semaines ou quelques mois, ils seront un peu moins “primeurs” mais n’en resteront pas moins intéressants à déguster pour les professionnels, d’autant que ce millésime 2019 est remarquable. Ce moment de dégustation viendra ; pour l’instant les vins sont dans les chais, ils continuent leur élevage, et l’on fera du commerce plus tard – je ne doute pas qu’il y aura un marché pour ces vins. En attendant il faut resituer les priorités, notamment le travail fait par tous nos soignants pour lesquels chaque minute compte. Il faut donc relativiser et rester concentré sur l’essentiel. »

« C’est une décision de bon sens et de pragmatisme » assure Jean-Christophe Meyrou, directeur général des Vignobles K, qui rassemblent 7 propriétés du hongkongais Peter Kwok, dans la région de Saint-Emilion.

Primeurs-bordeaux-2017-bouteilles-lemaire-hebdo-vin-chineprimeurs-bordeaux-logo-lemaire-hebdo-vin-chine
Le célèbre critique Robert Parker ne vient plus à Bordeaux depuis les Primeurs du millésime 2014 ; à 67 ans alors, après 37 ans de notation, il laissa son bras droit Neal Martin faire cette analyse. Depuis février 2018, le critique anglais Neal Martin est le rédacteur en chef du web magazine Vinous. Ainsi il partage la notation des vins avec Antonio Galloni pour le Bordeaux et Steve Tanzer pour le Bourgogne.

Il ne faut pas confondre le Vin nouveau et le Primeur. Le Vin nouveau, comme le célèbre Beaujolais nouveau, est mis en vente sur les marchés après le 3ème jeudi du mois de novembre de l’année de sa récolte. L’appellation Beaujolais nouveau existe depuis 1951.

Lire mon article sur Nicolas Florian, maire de Bordeaux, et le vin https://www.hebdovinchine.com/nicolas-florian-motion-pour-soutenir-le-monde-du-vin/

le Vin, le Rouge, la Chine

Les 170 vignobles français achetés par les Chinois sont décrits dans ce livre : 158 châteaux bordelais, 10 châteaux en France et 2 Maisons de cognac. Pourquoi ces vignobles sont-ils en vente ? Pourquoi les Chinois les achètent-ils ? 255 pages et 350 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset. Mises à jour quotidienne de la version numérique en PDF 8€, et tous les 6 mois pour la version papier 20€, en vente en librairie et sur le site www.levinlerougelachine.com

Livre-mis-a-jour-depuis-6-ans-lemaire-hebdo-vin-chine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé