Le Top 10 des artistes contemporains chinois

Bonnange-Huang-chai-Lemaire-hebdo-vin-chine
Château Bonnange est chinois
21/10/2017
Hong-Kong-French-film-festival-affiche-lemaire-hebdo-vin-chine
Hong Kong French Film Festival
03/11/2017

01 11 17 – En Chine, l’art contemporain s’est affirmé, poussé par l’ouverture et la croissance du pays. Ses forces vives se sont dévoilées au monde et s’y sont projetés avec succès. Peintres, photographes, perfomers, vidéastes, artistes multimédias… le visage de l’artiste contemporain chinois se démarque par son engagement et son regard nouveau sur son pays d’origine

Le Top 10 des artistes contemporains chinois à connaître

Yue Minjun

Né en 1962 à Daqing, Yue Minjun vit et travaille à Pékin. Considéré comme une icône de l’art contemporain avec ses fameux « rires », il est le représentant le plus connu du « réalisme cynique ». L’artiste s’est fait connaître par ses œuvres monumentales dont le thème central est le rire, chargé de différents sens et lui permettant de « cacher son impuissance » selon ses termes ou de caricaturer l’uniformisation de la société chinoise.
Photo : Yue Minjun, Free Sky No. 1, 2012 , huile sur toile, 100x90cm

Yue-Minjun-rire-lemaire-hebdo-vin-chine

Liu Wei

Il est né en 1972 à Pékin, où il vit et travaille. Travaillant ainsi avec de nombreux médias, l’artiste élabore des critiques culturelles et spirituelles, allant de paysages composés de fesses photographiées et de sculptures de déjection monumentales incluant des figurines de soldats et des composants électroniques, à des sculptures de villes en ruine. Des pièces évocatrices qui commentent l’urbanisation et le matérialisme dans une Chine en évolution rapide.
Photo : Livres, bois, fer, et autres matières diverses

Liu-Wei-art-lemaire-hebdo-vin-chine

Zhang Xiaogang

Né en 1958 à Kunming, il vit entre le Sichuan et Pékin. Célèbre pour ses séries Bloodline, portraits stylisés souvent en noir et blanc de familles chinoises, il évoque, à travers les poses de ces personnages, la tradition chinoise des portraits familiaux de la Révolution culturelle, avec une facture directement inspirée du surréalisme européen. La critique a salué ses peintures et les a qualifiées de portraits de l’âme chinoise moderne. Ses sculptures ont également connu un succès international.
Photo : Zhang Xiaogang, Bloodline, 2005, huile sur toile, 200x260cm

zhang-xiaogang-bloodline-lemaire-hebdo-vin-chine

Gu Wenda

Né en 1955 à Shanghai, il est considéré comme un pionnier dans l’appropriation de la peinture traditionnelle chinoise et de la calligraphie dans ses projets conceptuels. Il réalise des séries d’installations environnementales et des œuvres semi-abstraites à grande échelle. Le plus célèbre de ses projets s’intitule les Nations Unies (commencées en 1993), pour lequel il a recueilli des cheveux humains de pays du monde entier, et les a tissés dans des bannières avec des textes composés dans des langues imaginaires.
Photo : Gu Wenda, les Nations Unies

Gu-Wenda-lemaire-hebdo-vin-chine

Zhang Huan

Il est né en 1965 dans la province du Henan. Il utilise son corps, nu le plus souvent, comme toile et comme pinceau, le transformant en œuvre à part entière. De magnifiques photographies immortalisent ses performances. Il intègre sa performance à son travail classique et, inversement, il transforme sa performance en une œuvre durable. Il est aujourd’hui l’un des chouchous des grands mécènes français comme Bernard Arnaud et François Pinault.
Photo : Zhang Huan, Q-Confucius No. 2, 2011, Silicone, acier, carbone, fibre, acrylique, 380.2×980.7×660.4cm

zhang-huan-lemaire-hebdo-vin-chine

Lin Tianmao

Elle est née en 1961 à Taiyuan et vit et travaille à Pékin. Elle est l’une des 1ères femmes artistes chinoises à obtenir une reconnaissance internationale. Elle est connue pour sa pratique de l’enroulement de fil – habituellement de la soie, des cheveux, du coton ou du feutre – avec lequel elle attache étroitement des objets trouvés et manufacturés. Elle pratique également la sculpture, la photographie, la vidéo et une variété d’autres médias. « Être une femme artiste signifie que vous avez la responsabilité d’exposer l’état actuel du féminisme et de la mentalité des femmes en Chine » dit-elle.
Photo : Lin Tianmiao, Duckling Yellow, 2012, Fils, morceaux de bois, os synthétiques, 116.8×96.5cm © Galerie Lelong & Co

Lin-Tianmao-lemaire-hebdo-vin-chine

Cao Fei

Née en 1978 à Guangzhou, elle vit à Pékin. Elle mélange le commentaire social, l’esthétique populaire, les références au surréalisme et l’aspect documentaire dans ses films et ses installations. Ses œuvres reflètent les changements rapides et chaotiques qui se produisent dans la société chinoise aujourd’hui.
Photo : Cao Fei, A Second Life City

Cao-Fei-lemaire-hebdo-vin-chine

Lu Guang

Il est né en 1961 dans la province du Zhejiang. Il est un des plus grands photo-reporters chinois. Depuis 1993, il développe de grands documentaires sur les chercheurs d’or, les ouvriers des mines de charbon, la toxicomanie le long de la frontière sino-birmane, les villages du sida dans la province du Henan, la pollution industrielle et les effets médicaux de la schistosomiase. Ses images ont parcouru le monde entier et lui ont valu trois World Press Photo Awards.
Photo : travail à propos de la déforestation de la forêt du Congo

Lu-Guang-lemaire-hebdo-vin-chine

Qiu Zhijie

Il est né en 1969 à Zhangzhou, vit et travaille à Pékin. Il est connu pour sa pratique basée sur le texte et la calligraphie, qui englobe la photographie, la performance, l’installation, la peinture et la vidéo. Ses travaux explorent la lutte de l’affirmation de soi, en référence à l’histoire chinoise. Parmi ses œuvres les plus célèbres, on retrouve sa série Tattoo commencée en 1994.
Photo : Qiu Zhijie, Map of Art and China après 1989 : Theater of the World, 2017, encre sur papier, monté sur soie, 6 panneaux, 240cm

Qiu-Zhijie-lemaire-hebdo-vin-chine

Liu Bolin

Il est né en 1973 dans la province de Shandong, vit et travaille à Pékin. Artiste contestataire et activiste performer populaire dans le monde entier grâce à ses photos de lui-même dissimulé dans ses paysages, il est connu sous le nom de l’homme invisible. Depuis sa 1ère exposition personnelle à Pékin en 1998, ses travaux ont reçu une reconnaissance internationale.
Lire l’article https://www.hebdovinchine.com/liu-bolin-artiste-chinois/

liu-bolin-1

Source : Caroline Boudehen. Diplômée en Art Contemporain et Médias, elle est rédactrice depuis 2009 pour différents magazines et galeries d’art contemporain. Elle est installée à Shanghai depuis 2015.

le Vin, le Rouge, la Chine

Edition n°12
Les 151 vignobles français achetés par les Chinois sont décrits : 139 Châteaux de Bordeaux, 10 vignobles en France, 2 Maisons de cognac.
Pourquoi ces vignobles sont-ils en vente ? Pourquoi les Chinois les achètent-ils ?
250 pages et 350 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset.
Version numérique en PDF mise à jour au quotidien – 8€, et sa version papier en librairie mise à jour tous les 3 mois sont en vente sur ce blog et sur le site www.levinlerougelachine.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!