La Tribune Wine’s Forum à Bordeaux

homme-char-Tiananmen-pekin-char-lemaire-hebdo-vin-chine
Charlie Cole, auteur de la célèbre photo de la place Tiananmen, est décédé
05/10/2019
philippe-geluck-ambassadeur-vin-bordeaux-sept-2019-lemaire-hebdo-vin-chine
Bordeaux fête le vin – La ville de Bruxelles sera l’invitée d’honneur de l’édition 2020
17/10/2019

16 10 19 – Alain-Dominique Perrin pour son Château Lagrézette, Rémy Grassa pour son Tariquet et le sommelier Philippe Faure-Brac étaient les invités d’honneur de la Tribune Wine’s Forum, à la Cité du vin de Bordeaux

La Tribune Wine’s Forum à Bordeaux c’était le 15 octobre 2019 à la Cité du vin

La Tribune Wine’s Forum

Elle réunit chaque année 300 professionnels de la filière viti-vinicole Cette 6ème édition, le 15 octobre 2019 à Bordeaux, a mis à l’honneur des acteurs innovants et audacieux de la filière. Autour de la remise de prix, trois invités d’honneur ont partagé leur expérience : Alain-Dominique Perrin,propriétaire de Château Lagrézette, président de la Fondation Cartier pour l’art contemporain et défenseur du cépage Malbec ; Philippe Faure-Brac, président de l’Union de la sommellerie française et Rémy Grassa, directeur général et copropriétaire du Domaine Tariquet.
Discuter des enjeux clés de la filière viti-vinicole et mettre à l’honneur les acteurs économiques audacieux et innovants : cette édition est restée fidèle à ce double objectif. 300 professionnels sont venus écouter les interviews et assister aux remises de prix.

Alain-Dominique Perrin

Château Lagrézette : l’ancien patron du joaillier Cartier, toujours président de la Fondation Cartier pour l’art contemporain, est propriétaire depuis 1980 de Château Lagrézette, un superbe domaine situé à Caillac (Cahors) dans le Lot. Il expliquait comment il a misé sur le cépage Malbec avant que ce dernier gagne en renommée et en qualité, et sur la viticulture raisonnée. Cet indéniable précurseur au verbe franc a produit, en 2018, 630.000 bouteilles, et quelques cuvées très bien notées. Mais le dérèglement climatique ne l’aide pas.

Lire l’article : Alain-Dominique Perrin veut une qualité rentable à Cahors https://www.hebdovinchine.com/alain-dominique-perrin-cahors-malbec-vin/

Philippe Faure-Brac

Vainqueur du concours du Meilleur sommelier du monde en 1992 à Rio de Janeiro, il est président de l’Union de la sommellerie française depuis 2016. Il est propriétaire du restaurant le Bistrot du sommelier à Paris. Ce spécialiste éclairé et défenseur de la gastronomie analyse depuis de longues années l’évolution du monde du vin. Lors du Wine’s Forum, il a approfondi les relations entre tendances de consommation et pratiques viti-vinicoles « Désintérêt pour la sucrosité et le boisé, préférences pour les vins jeunes, émergence des vins natures, haute qualité environnementale… Les goûts ont profondément changé ces dernières années et les méthodes de culture et de production ont elles aussi été révolutionnées. Aujourd’hui, ça part dans tous les sens et c’est passionnant à observer », résuma-t-il.

Rémy Grassa

Il est le directeur général et copropriétaire avec son frère du Domaine Tariquet. Emblématique du Sud-Ouest – 1.200 hectares en Gascogne, véritable machine de guerre commerciale, le domaine appartient à la même famille depuis 1912. Revendiquant une certaine forme de désobéissance, les Grassa sont des précurseurs ayant imposé leurs vins blancs là où l’on ne jure que par l’Armagnac, important des cépages peu ou pas utilisés dans le Gers, imaginant de nouveaux assemblages… Rémy Grassa, qui représente la nouvelle génération aux commandes, expliquait comment un domaine de cette ampleur continue à innover tant dans la vigne qu’au chai.

C’était le 15 octobre 2019 à la Cité du vin à Bordeaux

L’Evénement était organisé par La Tribune et animé par Mikael Lozano, en partenariat avec la Banque populaire Aquitaine Centre Atlantique, le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, le Wine and Business Club et la Cité du vin.

Récompenser des acteurs économiques innovants et audacieux – le palmarès 2019

Prix Talent de l’année Vignobles Ducourt Jérémie et Jonathan Ducourt

Ce prix a été décerné par Jean-Pierre Levayer directeur général de la Banque populaire Aquitaine Centre Atlantique.
Dans l’Entre-Deux-Mers, les Vignobles Ducourt expérimentent une vingtaine d’hectares de cépages résistants depuis 2014, sur leurs 450 hectares de vignes – 14 châteaux sur 6 AOC différentes. Les frères ont commencé avec 4 hectares de cépages résistants puis de nouvelles variétés ont été plantées en 2018 – souvignier gris et muscaris. « Le blanc baptisé Métissage est proche d’un Sauvignon blanc, on est très content du résultat. Le rouge est plus atypique, coloré, épicé. Il ressemble à la Syrha et se garde bien » expliquait Jérémie. Les cépages résistants ne sont pas reconnus dans le cahier des charges des AOC, c’est une production en vin de France.

Prix Commerce et distribution Maison de cognac Camus

Ce prix a été remis par Damien Vernier directeur commercial du groupe GSE et Rodolphe de Malet directeur agence Bordeaux de Cushman & Wakefield.
La Maison de cognac familiale et indépendante fondée en 1863 gère également la distribution de vins et spiritueux comme le Baiju chinois de Moutai. Sa stratégie en Asie est remarquable : favoriser l’e-commerce en BtoB pour gagner en nombre de détaillants et limiter les intermédiaires. « Les circuits commerce et distribution y sont très différents de ce qu’on trouveen France, avec une chaîne de multiples prestataires, indique son président Cyril Camus. Il n’y a pas de barrière entre le monde réel et le numérique. Pour le consommateur, la fluidité est bien meilleure. Il y a quinze ans, on faisait de l’affichage 4×3, aujourd’hui on travaille d’abord en ligne. La plus grande difficulté a été de convaincre en interne que chaque bouteille vendue en ligne ne revient pas à une bouteille en moins vendue en boutique. Au contraire, elle contribue à améliorer l’image de marque, donc à vendre plus en magasin » La Maison Camus a signé des partenariats avec des géants tels que WeChat, Tencent, Alibaba… « qui sont avant tout des interlocuteurs commerçants capables de gérer de très gros volumes d’activité à des coûts bas ». La Chine est le marché n°1 de Camus : elle y vend une bouteille toutes les minutes à 300 € pièce en moyenne. Camus est co-propriétaire de Château Loudenne, Cru bourgeois du Médoc, avec le groupe chinois Moutai.
Lire la résurrection de Loudenne sur https://www.hebdovinchine.com/loudenne-chateau-moutai-camus-resurrection-franco-chinoise-2/

Prix Equipementier D-Innovation

Ce prix a été remis par Sylvie Cazes, présidente du Wine & Business Club Bordeaux.
Trois jeunes ingénieurs, dont Justine Larrous, ont créer en 2017 D-Innovation en Gironde, et développent des inventions pour améliorer les pratiques au chai : les robinets sont bouchés et très durs à nettoyer : le robinet de dégustation Hekinox, qui ne se bouche pas permet de prélever des échantillons représentatifs de la cuve de façon pratique, rapide et hygiénique.

Prix Jeune Talent Vegetal Signals

Ce prix a été remis par Lydia Héraud, conseillère régionale de Nouvelle-Aquitaine déléguée à la viticulture et aux spiritueux.
Fabian Le Bourdiec travaille sur l’activité électrique chez les plantes depuis 2016, dans le but d’identifier les maladies et ainsi de trouver de nouvelles stratégies phytosanitaires : un nouveau moyen de piloter l’utilisation des pesticides, trouver une raison de retarder au maximum l’utilisation de ces produits. Très rapidement, Fabian Le Bourdiec plante des électrodes dans la plante qui permettent d’obtenir un tracé électrique comparable à un électroencéphalogramme humain. « Nous sommes capables de distinguer une plante qui a soif d’une plante qui n’a pas soif, et le signal de soif déclenche le robinet ». Le travail sur le stress hydrique de la vigne a alors été lancé. « Potentiellement nous pouvons lire tout un tas de phénomène : maladie, soif, faim... »

Prix spécial du jury Châteaux Guibeau et Guibot la Fourvieille

Ce prix a été remis par Charlotte Glayrouse, directrice commerciale de Noxoe.
45 hectares, dont 38 en appellation Puisseguin Saint Emilion et 7 en Castillon-Côtes-de-Bordeaux , sont gérés par Brigitte Destouet et son mari Eric. Ces deux domaines ont la particularité d’être des pionniers de la culture Bio en Gironde, puisqu’ils ont basculé dans ce mode de production dès 2009. « On a réappris notre métier. On est obligé d’apprendre à mieux connaitre la plante. Et d’un point de vue gustatif, le résultat est positif : on obtient une meilleure expression du terroir dans des vins qui sont plus fruités et ont un meilleur équilibre. On se bat, c’est difficile de combattre le mildiou avec du cuivre et du souffre. En 2018, nous avons perdu 75 % de la récolte. Mais le plus dur, c’est le stress humain. Dès qu’il pleut, la vigne n’est plus protégée ». Prochaine étape pourtant, à venir, la biodynamie.

Source © Mikaël Lozano que je remercie chaleureusement pour cette riche soirée.

le Vin, le Rouge, la Chine

Edition n°13
Les 166 vignobles français achetés par les Chinois sont décrits : 154 Châteaux de Bordeaux, 10 vignobles en France, 2 Maisons de cognac.
Pourquoi ces vignobles sont-ils en vente ? Pourquoi les Chinois les achètent-ils ?
255 pages et 350 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset.
Version numérique en PDF mise à jour au quotidien – 8€, et sa version papier en librairie mise à jour tous les 3 mois sont en vente sur ce blog et sur le site www.levinlerougelachine.com

perrin-alain-lagrezette-malbec-lemaire-hebdo-vin-chine
Alain-Dominique Perrin
faure-brac-philippe-sommelier-lemaire-hebdo-vin-chine
Philippe Faure-Brac
grassa-tariquet-lemaire-hebdo-vin-chine
les frères Grassa
Tribune-alain-perrin-lemaire-hebdo-vin-chine
Alain-Dominique Perrin Château Lagrézette
Tribune-Philippe-Faure-Brac-Lemaire-hebdo-vin-chine
Philippe Faure-Brac
Tribune-Cyril-Camus-lemaire-hebdo-vin-chine
Cyril Camus Président de la Maison Camus
les lauréats © Agence Appa
Tribune-Camus-stand-lemaire-hebdo-vin-chine
le stand Camus, ses Cognacs et les Baiju du groupe Moutai
Tribune-Loudenne-bouteille-Camus-lemaire-hebdo-vin-chine
Château Loudenne, propriété de la Maison Camus et du groupe chinois Moutai

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Contenu protégé